15 lieux d'exception à visiter à Thessalonique

Thessalonique est la deuxième ville de Grèce après Athènes
Thessalonique est la deuxième ville de Grèce après Athènes
Située au nord de la Grèce, Thessalonique, autrefois appelée Salonique, est la deuxième ville du pays après Athènes. Fondée en 315 avant J.C., elle est le fruit d’un melting-pot culturel unique et d’une histoire mouvementée. Nommée capitale européenne de la jeunesse en 2014, à seulement deux heures et demi de Paris, il y règne une ambiance festive. Tout au long de l’année, théâtre, danse, cinéma, musique sont à l’honneur. C’est la nouvelle destination "branchée" à découvrir. Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur les lieux et évènements incontournables de cette ancienne cité byzantine.


Un peu d’histoire

Rattachée à la Grèce en 1912, Salonique brasse depuis l’Antiquité une mosaïque de populations. Elle est considérée comme la capitale culturelle de la Grèce. Située au bord de la mer, sur le tracé de la Via Egnatia, grande route transbalkanique méridionale fondée par les Romains, les traces de son lointain passé affleurent à chaque coin de rue.

Visite de la ville

La densité de monuments antiques et de sites patrimoniaux est impressionnante. Les églises byzantines déploient leurs fastes. Nombre d’entre elles ont été transformées en mosquées lors de la conquête de la ville par les Ottomans en 1320 : Aghia Sofia et sa superbe cour intérieure, édifiée au VIIe siècle, l’église d’Acheiropoietos (Ve siècle) construite sur des ruines des thermes romains, Panaghia Halkeon, construite en 1028. La Rotonde dédiée à Saint-Georges est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. Il s'agit de la plus ancienne église de Thessalonique. De sa parenthèse musulmane, elle a conservé son minaret. Elle fait partie du complexe de Galère (Anáktora Galeríou), empereur qui régna au IVe siècle après J.C. Dotée d’une immense coupole, de niches ornées de mosaïques colorées à fond d’or et de fresques. L’église Saint-Dimitri (Agios Dimitrios), saint patron de la ville, édifiée en 629-634 également classée au patrimoine mondial par l’UNESCO, célèbre pour ses fresques et pour l’atmosphère mystérieuse de sa crypte.

Intégré au cœur de la cité, au niveau de la place Navarinou, le complexe archéologique de Galère est aujourd’hui le lieu de rencontre de la jeunesse. L’arc de triomphe érigé en 305 et dédié à l’empereur Galère (arc de Kamara) faisait partie d’un ensemble comprenant un palais, un hippodrome et un mausolée dont il ne reste que des vestiges.

Une vue panoramique de la ville s’offre depuis la ville haute et ses fortifications remaniées au cours de siècles. Portes et bastions subsistent ainsi que les restes de la citadelle des Sept-tours (Heptapyrgon) qui servit de prison jusqu’en 1989. Les murs en pierre et briques de plus de 4 m d’épaisseur s'élèvent encore par endroit à leur hauteur originelle, environ 10 à 12 m. Plus loin, la tour dite Trigoniou, est l'une des deux constructions (avec la Tour blanche) que la ville doit à la brève occupation vénitienne (1423-1430).

La Tour blanche est le monument emblématique de la ville. Elle s’élève sur le front de mer depuis le XVe siècle. Edifiée par les Ottomans, elle a été surnommée la « tour de Sang » après un massacre de prisonniers au début du XIXe siècle. En 1890, elle a été blanchie à la chaux et rebaptisée Tour Blanche. Elle accueille une exposition permanente sur l’histoire de la ville.

Les musées

Musée Archéologique de Thessalonique


Inauguré en 2006, le nouveau musée archéologique entièrement restauré présente l’histoire de Thessalonique de la Préhistoire à l’Antiquité. L'occasion notamment de découvrir des objets précieux appartenant à la vie publique et privée des anciens Macédoniens. Mais également la reconstitution d’une partie du cimetière romain de l’ancienne Thessalonique, avec ses sarcophages et autels, et d’une maison urbaine romaine avec des mosaïques authentiques datant de l’époque romaine.


Andronikou 6, Tél. : + +30 2310 830 538– ouvert du 1er novembre au 31 mars (lundi de 10h30 à  17h00; mardi  à dimanche de 8h30 à  15h00) et du 1er avril au 31 octobre(lundi de 13h30  à  20h00 ; mardi  à  dimanche de 8h00  à  20h00). Entrée : 6 euros. Site officiel du musée archéologique de Thessalonique.

 

Musée de la culture byzantine.

Vous y découvrirez des poteries, des bijoux très luxueux, des sculptures, de magnifiques mosaïques, des fresques d'origine byzantine du IVe siècle jusqu'au XIIe siècle après JC.

De nombreuses pièces proviennent des églises byzantines de la ville. Sont également exposés des objets de la vie quotidienne (amphores, lampes à huile, métiers à tisser, pièces de monnaie) ainsi que la reconstitution d’une habitation.

2, Stratou Av., Tél. : (++30) 2310 868 570-5 - ouvert du 1er novembre au 31 mars (lundi de 10h30 à  17h00; mardi  à dimanche de 8h00 à  17h00) et du 1er avril au 31 octobre(lundi de 12h30  à  19h00 ; mardi  à  dimanche de 8h00  à  19h00). Site officiel du musée de la culture byzantine. Entrée : 4 euros.

 

Musée Juif

Inauguré en 2001, le musée relate l’importance de cette communauté qui, dès 1492, date de l’expulsion de juifs d’Espagne s’implante en Macédoine, faisait de Salonique la nouvelle "Jérusalem des Balkans".  En 1492, Thessalonique était la plus importante métropole juive de la Méditerranée. En 1943, les juifs de Thessalonique ont été déportés à Auschwitz, parmi lesquels 49 000 ont ainsi péri. Au rez-de-chaussée est présentée une collection de pierres tombales provenant de l’ancien cimetière, entièrement ravagé pendant l’occupation de la Grèce par les Nazis, et à l’étage, une série d’objets et de photographies liés à la vie quotidienne, à l’histoire de la présence juive à Salonique et à son éradication. Une exposition de photos est consacrée à l'Holocauste. Le patrimoine juif encore présent fait l’objet de circuits spécifiques (Jewish Heritage Tél.: +30 6936 806 282).

13, Agiou Mina St., Tél.: +30 2310 250406-7. Ouvert lundi de 9h00 à 17h00, mardi de 11h00 à 14h, mercredi et jeudi de 11h00 à 14h00 et de 17h00 à 20h00, vendredi de 11h à 14h00, dimanche de 11h00 à 14h00. Visiter le site officie du musée juif..

Les événements

Le Festival international du film de Thessalonique (octobre-novembre). Les projections s'organisent entre l’"Olympion" sur la place Aristotelous et les anciens entrepôts des quais du port, transformés en salles de cinéma. C’est un rendez-vous pour tous les cinéphiles du monde entier. Site du festival.

Le Salon international du livre de Thessalonique a lieu chaque année au mois de mai. Site du salon.

La Foire Internationale de Thessalonique (septembre) est l'une des plus importantes foires de la Grèce. De nombreux événements culturels y sont associés. Site de la foire internationale.

Lieux de promenade

Pour s’imprégner de l’esprit de la ville, rien ne vaut une immersion au cœur de ses marchés typiques chatoyants et très animés. Le Kapani, (ou marché Vlali) est le plus vieux marché de Thessalonique. En descendant de la rue Egnatia vers la mer, juste après la rue Ermou, se trouve le marché Modiano et ses échoppes minuscules débordant de victuailles : olives, fruits, légumes, fromages poissons, pâtisseries, etc. Le marché couvert de Bezesteni aux quatre entrées et six dômes, fut construit par le Sultan Vagiatzik.

Pour les noctambules, les anciens entrepôts du port de Thessalonique, construits en 1910 par l’architecte Eli Modiano, font désormais partie des endroits les plus animés de la ville "qui ne dort jamais" selon la légende. Ils ont été restaurés en 1997 et abritent notamment le musée de la photographie, le musée du cinéma, le centre d’art contemporain, des restaurants et des bars.

Ladadika

Restauré en 1996, il est devenu à la mode. Cafés en terrasse, restaurants, commerces en tout genre, pâtisseries, on s’y promène 24 h sur 24 dans les rues piétonnes. C’est un des quartiers les plus animés de la ville, à proximité du complexe portuaire.

Excursions alentour

À une heure de route, la Chalcidique,  ses trois "doigts de fée" et ses 500 km de plages, une vue sur le mont Athos depuis un bateau de croisières, le tombeau de Philippe II, père Alexandre-le-Grand, une route des vins.

Se restaurer

À Thessalonique comme dans toute la Grèce, les marchands ambulants proposent de goûter les plats typiques à toute heure de la journée et à tous les coins de rue. Pas de restaurants gastronomiques mais des cafés, tavernes, auberges, brasseries à prix très abordables.

Simple, Basilisis Olgas 49, tél. : +(30)23108 88 597 - http://www.simplerestaurant.gr
Comme son nom l’indique ! Cuisine de type « familial ». À partir de 12 euros.
 

Bazagiazi ; Vasileos Irakliou 35, tél. : +(30)2310279 006 - Spécialités de poissons et plats grecs. Ambiance chaleureuse. Bon rapport qualité/prix. Menus à partir de 15 euros. http://bazagiazi.blogspot.gr 

Maiami , rue Thetidos  18, tél. : +30 23104 47 996. Au bord de la plage, à l’extérieur de la ville. Spécialités de poissons. Prix non communiqués.

Se loger

Hôtel Anatolia ****, rue Lagkada 13, tél. :+30 23105 22 422. La chambre (2 pers.) à partir de 60 euros environ. Moderne et bien situé. http://www.anatoliahotels.gr 

 

Hôtel Astoria ***, rue Salaminos 9, tél. : +30 23105 05 500. http://paphotels.gr/home-astoria

La chambre (2 pers.) à partir de 60 euros environ. Central, à deux pas de la gare.

 

Hôtel Metropolitan *** Leof. Vasilissis Olgas 65, tél. :+30 23108 24 221 http://www.metropolitan.gr . La chambre (2 pers.) à partir de 40 euros environ, à proximité du bord de mer.

 

En Chalcidique, le Sani Beach Hôtel & Spa ***** est installé sur un domaine de plus de 400 hectares de forêt dans le respect de l’environnement. Standing, services de proximité : crèche, mini club, tennis club, centre de VTT, spa, grande piscine lagon et base nautique.
La marina n’est qu’à 5 mn et l’hôtel est situé en bord de mer avec une plage, immense et sauvage. Tél. +33 1 72 89 93 27 La chambre (2 pers.) à partir de 150 euros. http://www.sani-resort.com