Nager avec des palmes : nos conseils

Article mis à jour le

Bien nager avec des palmes
Bien nager avec des palmes

Parce qu'elle sculpte la silhouette en douceur et rend les longueurs de piscine plus ludiques, la nage avec palmes fait de plus en plus d'adeptes. Quelques conseils avant de se lancer. 



Avantages des palmes

  • Pour brûler des calories sans traumatiser les articulations, la natation a tout bon. La pression qui s'exerce sur les jambes est nettement plus élevée que celle de l'air. D'où un effet drainant et anti-cellulite visible. Mais avec des palmes, c'est encore mieux.
  • Porter des palmes oblige le corps à bien se placer à la surface de l’eau. Résultat, la pratique du crawl est plus facile pour les débutants. 
  • L'appui sur l'eau étant plus important que lorsque l'on nage pieds nus, les muscles sollicités traditionnellement par la natation (sangle abdominale, fessiers, cuisses, mollets) le sont encore plus. 
  • La phase de glissement sur l'eau étant plus longue avec des palmes, moins de battements sont nécessaires. Vous disposez de plus de temps pour respirer et vous vous fatiguez moins vite. 
 

Choisir ses palmes

Pour muscler fessiers et hanches, choisissez de longues palmes souples.

Pour travailler votre endurance et brûler un maximum de calories, optez pour des mini-palmes.

Pour affiner vos cuisses, préférez des palmes légères et très souples en EVA (éthylène, vinyle et acétate).

Pour bien nager avec ses palmes

Adoptez la bonne position :

  • imaginez que la palme est le prolongement de votre pied ;
  • gardez les jambes bien tendues ;
  • effectuez les mouvements de ciseaux en partant des hanches et non des genoux. 
Pour constater rapidement les résultats, faites une séance de 40 à 45 minutes 2 à 3 fois par semaine.