Ce que vous pouvez vérifier seul sur votre voiture

Par : Florence Laillat - Dernière modification : 5 avril 2013 - pas a pas
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
entretien voiture

Conseils d'entretien pour votre voiture

Bien entretenir sa voiture passe d'abord par des vérifications simples au quotidien telles que le gonflage des pneus, le changement des ampoules, la vérification des niveaux, le remplacement des balais des essuie-glaces... même sans être un parfait bricoleur, il est possible de faire des économies sur l'entretien quotidien de son automobile. 


1

Vérifier les pneus

Le bon état de vos pneus est primordial pour rouler en toute sécurité. Trop usés ou mal gonflés, ils perdent de leur adhérence et en cas de freinage d'urgence, c'est la perte de contrôle.
La vérification se fait dans un premier temps visuellement : les dessins doivent être bien marqués sur la bande de roulement, de façon homogène. Si la bande de roulement est plus usée d'un côté que de l'autre, c'est que votre véhicule a peut-être un problème de parallélisme ou que vos pneus sont mal équilibrés.

Quant à l'usure générale, elle se vérifie à l'aide des témoins présents au fond des rainures. Ces témoins se matérialisent par des petites bosses en relief à l'intérieur du dessin des pneus. Pour identifier les témoins, il suffit de regarder sur le côté du pneu. Vous y verrez des petits marqueurs indiquant l'emplacement des témoins. Si le témoin est apparent, c'est que la gomme est usée au-delà de la normale. Il faudra alors changer le pneu concerné. Si vous ne voyez pas les témoins, vous pouvez rouler. La vérification doit évidemment se faire sur les 4 pneus.

L'autre vérification consiste à déceler les fissures et les hernies.
Des fissures peuvent apparaître même sur des pneus en très bon état. Pourquoi ? En fait un pneu même s'il ne roule pas se détériore avec l'âge. Une voiture qui reste plusieurs années au garage doit obligatoirement être rechaussée de pneus neufs.
La hernie est une bosse qui se forme sur le côté du pneu. Elle démontre une fragilité et peut entraîner l'éclatement du pneu sur la route.

Le gonflage enfin est essentiel pour garder des conditions d'adhérence optimale. Un pneu sous-gonflé peut éclater. Il peut également être responsable d'une hausse de votre consommation d'essence.

2

Vérifier le niveau d'huile

Le niveau d'huile est facile à vérifier. Il suffit de localiser l'emplacement de la jauge. Celle-ci se présente sous la forme d'une longue tige graduée se terminant sur l'extérieur par un anneau ou un bouchon large. La vérification du niveau d'huile se fait à froid. Le moteur ne doit pas avoir tourné durant les 30 mn qui précèdent la vérification. Le volume de l'huile a en effet tendance à augmenter en chauffant. Autre point, votre voiture doit être bien à plat.

Pour vérifier, il faut extraire la jauge de son logement et l'essuyer avec un chiffon. Puis on la remet à sa place pour la retirer de nouveau. C'est à ce moment-là que l'on peut vérifier le niveau qui doit se situer entre les marqueurs "minimum" et "maximum". Si le niveau est bas, il faut ajouter de l'huile (compatible avec son moteur). Pour éviter les erreurs, reportez-vous à votre manuel constructeur.
L'ajout d'huile se fait par étape pour éviter le trop plein inutile. On ajoute donc de l'huile, on essuie la jauge, on remet la jauge, on la retire, on vérifie et ainsi de suite.

La vérification du niveau d'huile se fait généralement tous les 1 000 kilomètres.

En cas de surconsommation importante, cela peut traduire d'un problème d'étanchéité du moteur. Les vieilles voitures consomment généralement plus d'huile que les récentes du fait de l'âge des composants mécaniques, de leur usure et donc de fuites possibles.

3

Vérifier le liquide de refroidissement

Le niveau du liquide de refroidissement est simple à vérifier : ouvrez le capot de votre voiture, moteur à froid. Dans le compartiment moteur, vous allez trouver ce que l'on appelle le vase d'expansion, qui se présente sous la forme d'une sorte de bidon, dans lequel on peut voir par transparence un liquide. Ce liquide évolue dans un circuit fermé. Il permet de refroidir le moteur (attention à ne pas le confondre avec le réservoir de liquide lave-glace).

Le vase d'expansion est muni de deux marqueurs : Min et Max. Comme pour le niveau d'huile, le liquide doit se situer entre les deux marqueurs.
Si le niveau est en dessous du mini, cela peut traduire une fuite plus ou moins conséquente qui peut entraîner là aussi une surchauffe du moteur. Le liquide de refroidissement a des caractéristiques particulières. Si un complément doit être fait, il est recommandé d'acheter un produit de qualité compatible avec les données des constructeurs. La vérification du liquide de refroidissement se fait normalement tous les mois.

4

Vérifier le liquide de frein

Le niveau du liquide de frein varie principalement en fonction de l'état d'usure des plaquettes de frein. Mécaniquement, plus la plaquette est usée et moins elle occupe de volume. Le liquide vient alors compenser cette perte de volume, ce qui fait baisser le niveau dans le réservoir de liquide de frein. Ce réservoir est situé au-dessus du maître cylindre. Il possède des marqueurs mini et maxi. Le niveau doit se situer au milieu des deux marqueurs. Si le niveau est en dessous du mini, il est urgent d'aller chez un garagiste : une fuite est peut-être à redouter ou alors les plaquettes sont à changer. La vérification du niveau du liquide de frein se fait tous les trimestres environ.

5

Vérifier les éléments de vision

Bien voir et bien être vu est essentiel sur la route. Les ampoules de vos phares et de vos clignotants, des feux-stop, des feux de recul, des antibrouillards ne sont pas éternels. Elles s'usent et peuvent claquer. L'essentiel est évidemment de vérifier régulièrement que les feux fonctionnent et en cas de problème de changer les ampoules. Pour vérifier le fonctionnement de tous les feux, le plus simple est d'être à deux (notamment pour les feux-stop et les feux de recul), sinon, il est possible de vérifier seul les feux en plaçant l'arrière de la voiture à proximité d'un mur la nuit. Il suffit alors de regarder dans son rétroviseur que les stops s'allument bien en actionnant la pédale de frein. Pour plus de sécurité, ayez toujours à disposition dans votre voiture un jeu d'ampoules complet.

6

Vérifier le niveau du lave-glace et l'état de ses essuie-glaces

Afin de bien voir la route, par tous les temps, le niveau du lave-glace doit être vérifié. Le bocal du lave-glace se situe sous le capot, généralement sur un côté. Il est de grande dimension, impossible de ne pas le voir. On peut le remplir très simplement d'eau, mais il est tout de même conseillé d'utiliser du liquide spécial qui dégraisse le pare-brise et est moins sujet au gel en hiver. Les essuie-glaces sont aussi à vérifier. S'ils laissent des traces sur le pare-brise, c'est qu'il faut les changer.

Le remplacement des essuie-glaces est simple, mais encore faut-il acheter les bons balais. Certains modèles de voiture nécessitent un balai d'une taille particulière côté conducteur et d'une taille différente côté passager. Les balais d'essuie-glace arrière sont également spécifiques.Un petit souci de niveau d'huile ou de liquide de refroidissement n'est pas grave en soi s'il est ponctuel. Par contre, si les niveaux baissent trop régulièrement, cela peut traduire une fuite à surveiller et à faire réparer.Une forte fluctuation du niveau de liquide de frein ne doit jamais être prise à la légère. Les freins sont un élément vital de la voiture. L'alerte doit déclencher immédiatement une visite chez le garagiste.


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu