Permis auto en accéléré

Permis auto en accéléré
Permis auto en accéléré
Le permis auto en accéléré est proposé par la plupart des auto-écoles et permet, en théorie, d'obtenir le permis de conduire en moins de 30 jours. Avantages, inconvénients, coût : qu'en est-il vraiment de ce stage accéléré de conduite ?


Définition du permis auto en accéléré

Le permis auto en accéléré est une formule d'apprentissage intensive - appelée stage en accéléré - qui permet aux candidats de passer l'examen du permis de conduire en un mois au plus. Cette formation en accéléré concerne aussi bien la théorie que la pratique.

Permis de conduire en accéléré : avantages et inconvénients

Le permis de conduire en accéléré est l'un des quatre types d'initiation à la conduite automobile reconnus par la loi. Ses principaux avantages sont les suivants :

  • une formation intensive de 20 heures au moins, réparties sur deux à quatre semaines suivant le centre d'apprentissage ;
  • réponse à une forte demande, notamment des personnes qui disposent de peu de temps pour apprendre à conduire (étudiants, personnes à la recherche d'un emploi nécessitant un véhicule, etc.) ;
  • dans certains cas, améliore les résultats à l'examen du permis de conduire ;
  • meilleure prise en compte de l'évolution de l'élève afin qu'il s'adapte plus facilement aux cours de conduite ;
  • possibilité de suivre des séances en groupe, ce qui permet d'apprendre en observant les autres élèves, de profiter de leur expérience ou de mieux comprendre les erreurs de conduite ;
  • délai assez court pour repasser l'examen de conduire en cas d'échec à la première présentation.


Le permis auto en accéléré peut, dans quelques cas, ne pas convenir à certains stagiaires. Il est bon de connaître les aspects négatifs suivants :

  • le coût du stage de conduite en accéléré est 10 à 15 % plus élevé que celui d'un enseignement traditionnel ;
  • l'élève doit payer une nouvelle formation en cas d'échec à l'examen du permis de conduire ;
  • il ne permet pas toujours d'assimiler rapidement la totalité des cours en formation accélérée ;
  • l'élève doit mémoriser un maximum d'informations dans un laps de temps relativement court ;
  • le stage peut occasionner du stress et de la fatigue tout au long de la journée de formation.

D'autre part, l'apprentissage accéléré ne permet pas aux stagiaires d'acquérir la même expérience que dans le cas d'une formation classique. Il est reconnu qu'apprendre à conduire dans la précipitation n'est pas le meilleur moyen pour savoir anticiper - une condition pourtant sine qua non à une conduite en toute sécurité.

Le permis auto en accéléré peut, dans quelques cas, ne pas convenir à certains stagiaires. Il est bon de connaître les aspects négatifs suivants :

  • le coût du stage de conduite en accéléré est 10 à 15 % plus élevé que celui d'un enseignement traditionnel ;
  • l'élève doit payer une nouvelle formation en cas d'échec à l'examen du permis de conduire ;
  • il ne permet pas toujours d'assimiler rapidement la totalité des cours en formation accélérée ;
  • l'élève doit mémoriser un maximum d'informations dans un laps de temps relativement court ;
  • le stage peut occasionner du stress et de la fatigue tout au long de la journée de formation.

Les professionnels à votre service :

  • Auto-écoles
  • Centres d'apprentissage à la conduite auto
  • Préfectures