Planter ses bulbes à floraison printanière

Planter ses bulbes - bulbe d'anémone
Planter ses bulbes - bulbe d'anémone
Les plantes à bulbes sont les premières plantes à fleurir, dès février. Elles offrent un très large choix de variétés, dont les plus célèbres sont les perce-neige, tulipes, narcisses, jacinthes... Très faciles à cultiver, elles se gardent plusieurs années de suite.


Quels bulbes choisir

Les bulbes ont la particularité de disposer d'un organe souterrain leur permettant d'emmagasiner les substances nécessaires à leur survie et à leur renouvellement d'une année à l'autre.

Les bulbes à floraison printanière sont généralement plantés en automne (en octobre-novembre), voire plus tard, à condition qu'il ne gèle pas.
Les bulbes rustiques (narcisses, fritillaire, ails) peuvent rester en place d'une année sur l'autre, comme les plantes vivaces.

Vous aurez le choix entre des petites espèces (de moins de 10 cm) :

  • crocus ;
  • anémones ;
  • muscari ;
  • perce-neige ;


des espèces de moyen développement (de 10 à 20 cm) :

  • tulipes ;
  • narcisses ;
  • jonquilles ;
  • iris ;
  • scille ;

et des espèces à grand développement (de 30 à 50 cm) :

  • tulipes ;
  • fritillaire impériale ;
  • ails d'ornement.

Où planter vos bulbes ?

Planter des bulbes - Crocus
Planter des bulbes - Crocus

Installez vos bulbes où vous voudrez : en bordure ou en massif, en bac, en jardinière ou en pot. Les bulbes rustiques forment des associations très réussies entre des plantes vivaces, permettant un échelonnement des floraisons.

La plupart des espèces apprécient le soleil mais certaines fleurissent également en sous-bois (perce-neige, muscaris).
Les bulbes se satisfont de tout type de sol léger et humifère mais craignent l'humidité stagnante, qui provoque des pourritures.

Il est donc nécessaire de bien travailler le sol avant la plantation, afin d'assurer le drainage de l'eau de pluie et de permettre aux racines de s'implanter correctement.

La plantation des bulbes

Plantoir à bulbes
Plantoir à bulbes

Pour planter les bulbes, il est courant d'utiliser un plantoir à bulbes. Il permet de creuser des petits trous individuels qui facilitent cette opération. Les modèles automatiques emmagasinent une carotte de terre et la rejettent d'une simple pression. Vous pouvez aussi utiliser une petite pelle à jardiner, le transplantoir.

Transplantoir
Transplantoir

Dans une terre bien humide, creusez des trous d'une profondeur équivalente à 2 fois le diamètre du bulbe. Placez les bulbes dans les trous, la tête (ou "oeil") tourné vers le haut. Veillez à respecter le bon écart (lisez les indications sur l'étiquette). Tassez doucement la terre et arrosez bien.

Pour obtenir un effet de masse, très esthétique au printemps, vous pouvez planter une multitude de bulbes côte à côte. Pour cela, décaissez une portion de terre équivalente et serrez (sans exagérer) les oignons les uns contre les autres, puis rebouchez.

L’entretien de vos bulbes et plantes

Si votre sol est pauvre, vous pouvez l'amender à l'automne ou l'enrichir avec du compost au printemps, avant la plantation, ce qui permettra aux bulbes d'améliorer leurs réserves nutritives, et ainsi la floraison.

En fin de floraison, coupez les fleurs fanées.
En été, lorsque leurs feuilles sont desséchées, pensez à conserver les bulbes non rustiques. Arrachez-les et entreposez-les dans un endroit sec et sombre (bien étiquetés, pour ne pas les mélanger !). Ils y passeront l'hiver et vous les replanterez au printemps suivant.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".