Prélèvements bactériologiques : la boîte de Pétri

Par : Philippe Colin - Dernière modification : 16 avril 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Sommaire de l'article :

Pour compléter votre lecture :

boite petri

Boite de Pétri

En verre, ronde, plate et transparente, la boîte de Pétri permet de réaliser de nombreuses analyses. Utilisée en microbiologie pour la mise en culture de micro-organismes, elle est un ustensile incontournable de la vie des laboratoires.


Principe des boîtes de Pétri

Une fois que le germe s'est développé, on le reconnaît grâce à ses caractéristiques physico-chimiques, puis l'on recherche un antibiotique efficace avec l'antibiogramme. On opère de la façon suivante : l'écouvillon imprégné du prélèvement est promené sur la surface d'un milieu nutritif (une gélose) dans une boîte de Pétri : il s'agit d'une boîte en verre, ronde, plate et transparente.

La bactérie se développe à la surface de la gélose. Mais on a pris la précaution de déposer sur cette surface de petites pastilles de papier imprégnées de différents antibiotiques. Au bout de quelques jours, on constatera que le germe s'est développé partout, sauf aux endroits où il y a un antibiotique actif contre lui. Il suffit alors d'indiquer au médecin le nom de ces antibiotiques pour qu'il prescrive au patient un remède efficace contre la bactérie en question.

On peut observer sur ces photos de boites de Pétri le développement de colonies de bactéries.

Logement, famille, travail...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu