Prêt, feu, plantez ! C'est le moment de lancer votre potager !

Article mis à jour le 
Commencer un potager : des conseils
Commencer un potager : des conseils
De plus en plus de personnes se créent un coin potager. Mais par quoi commencer ? Comment cultiver son terrain ? Comment bien aménager cet espace ? Quels sont les conseils basiques à retenir et quoi planter ? Voici les réponses.


Choisir l'emplacement de son potager

Avant toute chose, choisissez l'emplacement de votre futur potager. Celui-ci devra bénéficier de la lumière du soleil. Orientez-le vers le sud ou l'ouest et évitez de l'entourer d'arbres qui lui feront trop d'ombre.

Attention également au vent qui pourrait causer de multiples dégâts dans votre potager. Plantez une haie de fruitiers ou d'arbustes aromatiques autour de ce dernier afin de le protéger.

Enfin, choisissez un endroit assez reculé car en hiver, le potager est plutôt tristounet. Pourquoi ne pas le délimiter avec une haie de bambous ou des barrières en bois, par exemple ?

Préparer le terrain

Dès la fin de l'été, pensez à désherber le sol de votre futur potager. Coupez les mauvaises herbes à ras, bêchez, supprimez les racines... Laissez ensuite la terre reposer pendant deux semaines environ. Puis, éliminez les jeunes pousses.

L'hiver est passé, il est temps d'ameublir le sol. Cassez les grosses mottes de terre puis passez le râteau. Enlevez gros cailloux et racines. Ajoutez de l'engrais de fond afin d'enrichir la terre. 

Aménager son potager

L'emplacement est choisi, le terrain est prêt, place à l'aménagement de votre potager. Vous pouvez, par exemple, créer une allée centrale, utile pour vous déplacer parmi vos fruits et légumes sans les piétiner ou jouer les équilibristes.

Vous pouvez aussi créer des carrés (avec des palettes récupérées, par exemple) afin de bien délimiter chaque espace.

Potager : trois conseils de base à retenir

Vous aimez planter les tomates au même endroit chaque année ? Ce n'est pas une bonne idée car des maladies et autres pourraient apparaître. De même, cela pourrait causer l'épuisement du sol.

Ne plantez jamais de fruits et légumes de la même famille sur le même sol de culture. Alternez les légumes-feuilles, les légumes-fruits et les légumes-racines.

Enfin, le sol de votre potager ne doit pas être laissé à nu. Semez ce que l'on nomme un engrais vert (haricots, flageolets...) ou bien recouvrez-le de compost ou encore d'un paillis naturel (aiguilles de pin, feuilles mortes...).

Quoi planter ?

Tout dépend de vos goûts et de vos envies mais également de vos compétences en jardinage. Si ce sont vos débuts, préférez des légumes et fruits faciles à faire pousser, comme les radis et les fraises par exemple.

Si vous avez la main verte, vous pourrez passer à des plantes qui demandent davantage d'entretien.