Rotation des cultures au potager

Rotation des cultures du potager
Rotation des cultures du potager
Pour obtenir beaucoup de bons légumes au potager, les jardiniers pratiquent la rotation des cultures. Cette méthode permet de mieux utiliser les ressources du sol et constitue un excellent remède de lutte contre les maladies et les parasites.


Une méthode naturelle

La rotation des légumes repose sur un principe de base incontournable : ne pas planter deux années de suite (au minimum) la même famille de plantes au même endroit. En effet, la culture répétée d'un même légume dans une parcelle appauvrit le sol et favorise l'installation durable des maladies et des insectes ravageurs.

Cette règle suppose l'établissement de plusieurs aires de culture sur lesquelles les rangs de légumes se succèdent d'année en année avant de retourner au même endroit. En général, on alterne entre les légumes les plus exigeants en éléments nutritifs et les légumes qui régénèrent le sol (légumineuses et engrais verts), comme les exemples ci-dessous.

Le plan de rotation

Pour les petites surfaces, 4 parcelles de terrain sont en général un bon compromis. Prévoyez votre mise en culture en divisant votre potager en 4 zones et préparez-les selon le type de légumes qui vont y être plantés, comme ceci :

  • parcelle 1 : légumes grains ou engrais verts ;
  • parcelle 2 : légumes feuilles ;
  • parcelle 3 : légumes fruits ;
  • parcelle 4 : légumes racines et bulbes.


Pour ceux qui disposent de plus d'espace, une ou deux parcelles supplémentaires peuvent améliorer le dispositif.

Le déroulement de la rotation

La première année, sur une des 4 parcelles, commencez par semer des légumineuses (fève, haricot, pois) ou des engrais verts (moutarde, fenugrec, trèfle). Ces plantes apportent de l'azote à la terre en l'enrichissant pour l'année suivante.

La deuxième année, sur la même parcelle, semez des légumes feuilles (chou, laitue, bette, épinard). Ces légumes ont de gros besoins en azote et bénéficieront idéalement de l'apport de l'année précédente.

La troisième année, semez des légumes fruits (tomate, aubergine, poivron, piment, melon, pastèque). Très gourmands en éléments nutritifs, ils demandent un sol riche en humus. L'apport de compost bien mûr à l'automne est recommandé.

La quatrième année, installez des légumes racines (carotte, pomme de terre, radis noir, betterave, navet, poireau). Assez exigeants, ils iront puiser en profondeur dans le sol les nutriments nécessaires à leur croissance.

La cinquième année, reprenez la rotation.
Procédez de même pour les 3 autres parcelles dans le même ordre de succession.

Quelques exceptions

La rotation des cultures ne s'applique pas à certains légumes dont le cycle de culture réclame plusieurs années comme l'artichaut, l'asperge, la fraise ou le framboisier.

À l'inverse, d'autres légumes sont très peu exigeants et ne demandent aucune rotation. C'est le cas du radis ou du persil qui peuvent rester des années au même endroit.