7 conseils pour un bureau Feng Shui

Publié le 
7 conseils pour un bureau Feng Shui / iStock.com-Image Source
7 conseils pour un bureau Feng Shui / iStock.com-Image Source
Très en vogue, le Feng Shui s’invite dans nos intérieurs à travers l’application de règles d’orientation, de sélection de mobilier et de couleurs. Le Feng Shui est un art millénaire chinois dont le concept principal est de favoriser l’harmonie d’un lieu pour y laisser circuler les énergies positives. Sa philosophie, à appliquer à l’aménagement intérieur, est utilisée pour permettre aux occupants des lieux de se sentir en harmonie avec leur espace de vie ou de travail. Le concept se concrétise dans le réaménagement radical d’une pièce, en faveur de la libre circulation des forces et énergies en action. Comment être Feng Shui au bureau ? Nos 7 conseils pratiques pour s’aménager un espace de travail résolument Feng Shui.


1. Faites place nette

Si le Feng Shui devait avoir un premier commandement, ce serait : « faites place nette ». Dans tous les cas, le réaménagement d’un espace Feng Shui passe par un rangement et un tri soigneux de ce que l’on garde et de ce que l’on jette. Face à l’accumulation maladive d’objets superflus dans les intérieurs occidentaux, la philosophie orientale recommande de ne conserver que les meubles et objets essentiels à la fonction de la pièce. Ce désencombrement permet de raviver l’énergie de l’espace et de stimuler sa circulation.

2. Favorisez une orientation Feng Shui

L’orientation est le concept primordial de la philosophie Feng Shui. En application, la réorientation des objets et des meubles permet de repositionner l’occupant du lieu au centre de la pièce, et de conditionner son bien-être. La philosophie chinoise symbolise ce positionnement par quatre animaux représentants les besoins de l’individu.

La tortue, équipée d’une solide carapace, symbolise la protection. Au sein de la pièce, le sentiment de protection génère de l’assurance et permet une certaine stabilité dans le travail. La tortue est incarnée par un pan de mur, placé derrière soi pour soutenir la posture. 

Face à la tortue, le phénix représente la renaissance. Il est incarné par une porte, une fenêtre ou tout autre représentation d’ouverture. Le phénix se place face au bureau, pour permettre au regard de voguer vers le loin et à l’esprit de se projeter vers de nouvelles aspirations.

Afin de ne pas contrarier les énergies complémentaires du phénix et de la tortue, on évite de se placer dos au mur qui accueille la porte d’entrée.

Le dragon incarne la force et la guérison. Dans le contexte du bureau, il se place à notre gauche et prend la forme d’un meuble de rangement ou d’un autre mur. A notre droite, le tigre achève notre protection. Il veille à favoriser nos interactions et à nourrir nos communications. Au bureau, il prend la forme d’un meuble plus petit que celui du dragon.   

3. Bannissez les angles

Dans la géométrie d’une pièce, le Feng Shui milite pour arrondir les angles. Aigus, secs et coupants, ces derniers sont en effet considérés comme des vecteurs de frustration, d’accumulation et de désharmonie. On privilégie donc le mobilier aux lignes arrondies et courbes, favorisant la circulation des énergies. Le mobilier ne doit pas être trop massif, pour ne pas entraver le flux d’énergie. Par ailleurs, dans la lignée du premier commandement « faites place nette », il est recommandé de ne pas entasser de dossiers, ou d’objets quelconques sur les meubles. Les objets amassés, que ce soit dans un coin ou sur un meuble courbe, parasitent l’espace et brillent par leur inutilité quotidienne. Dans ce sens, ils nuisent à la clarté des idées et à la concentration.

4. Choisissez bien vos couleurs

Dans la philosophie Feng Shui, les couleurs sont perçues comme des « vibrations sensibles ». Cela signifie que chaque couleur est le vecteur d’une énergie qui lui est propre. Un savant dosage de couleurs permet de créer une atmosphère chaleureuse aux énergies équilibrées, en jouant avec la lumière naturelle et les nuances du mobilier. Dans la gamme de couleurs, le nuancier de vert est une nuance neutre, reconnue pour sa capacité à absorber les énergies négatives. Les couleurs chaudes (comme le nuancier de rouge, par exemple) convoquent un certain dynamisme et participent à la stimulation de l’interaction et des échanges. Les nuances de couleurs froides (comme le beige, le gris ou encore le bleu) instaurent un climat propice au retranchement et à la réflexion.

5. Bannisez le miroir, cet indésirable

Bien qu’on l’utilise souvent pour repousser les murs et donner de la profondeur à une pièce, le miroir est à proscrire. Il faut en effet se méfier de ses reflets intempestifs qui génèrent des coloris dissonants pouvant parasiter l’harmonie de la pièce.

6. Laissez agir les plantes

Comme nous l’avons vu, la couleur verte est dotée d’un certain pouvoir d’absorption des énergies négatives. Vertes, végétales et vivantes, les plantes interviennent comme des actrices importantes dans le processus de renouvellement des énergies d’un espace Feng Shui. En effet, leurs vertus dépolluantes permettent d’éliminer la pollution électromagnétique générée par les appareils électriques et de réoxygéner la pièce. Agréables à regarder, elles participent au confort de la pièce, sécurisent ses occupants et stimulent donc les échanges et la créativité.

7. Faites respirer votre bureau

Ce n’est pas un secret : aérer régulièrement une pièce permet de renouveler l’air ambiant et d’insuffler une énergie nouvelle. L’air nouveau régénère les énergies vitales, et par extension les énergies sociales et créatives. Il est donc important de veiller à faire prendre une bonne bouffée d’air frais à son bureau au moins une fois par jour, en ouvrant grand la fenêtre ou la porte.

Cet article a recueilli 6 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".