Bien-être : la luminothérapie à la maison pour supporter l'hiver

Publié le 

Luminothérapie à la maison pour supporter l'hiver / iStock.com-Rocky89
Luminothérapie à la maison pour supporter l'hiver / iStock.com-Rocky89

La lumière a de nombreux effets sur l’Homme, que ce soit sur sa santé mentale ou physique. Reproduisant les effets de la lumière naturelle, la luminothérapie permet de compenser le manque de soleil en hiver. Cette méthode est donc idéale pour combattre les petits maux liés aux baisses du mercure et de l'ensoleillement.

La carence en lumière due au manque de soleil en hiver peut entraîner un trouble appelé dépression saisonnière ou “blues hivernal”. Ce mal-être se manifeste généralement par des troubles du sommeil, des sautes d’humeur et même de la boulimie. Pour y remédier, des bains de lumière – fournie par des lampes spécifiques – sont indiqués. Cette méthode est appelée luminothérapie.

Le traitement par la luminothérapie : en quoi cela consiste-t-il ?

La luminothérapie est une technique permettant de compenser le déficit en lumière lié à l’hiver. Elle requiert l’utilisation de lampes spécifiques capables de reproduire la lumière du soleil avec la même intensité. Une cure de luminothérapie permet non seulement de soigner les diverses perturbations engendrées par la faible luminosité hivernale sur notre corps, mais également de les prévenir. En d’autres termes, elle est idéale pour faire le plein d’énergie afin d’affronter sereinement un long hiver.

Les effets et utilisations de la luminothérapie

La luminothérapie a pour principal effet de réguler la production de sérotonine et de mélatonine, perturbée par la diminution de l’intensité lumineuse pendant l’hiver. Ses actions sur les hormones de l’humeur et du sommeil lui permettent d’être le meilleur traitement contre la fatigue et les insomnies. Avant de recourir à cette méthode, il est cependant important de s’assurer que les troubles sont vraiment liés à une carence en lumière. Autrement, le traitement risque de n’apporter aucune amélioration. Les symptômes apparaissent généralement entre octobre et novembre. Par ailleurs, la personne affectée ressent une grande fatigue se traduisant par une permanente envie de dormir. Pour un traitement optimal, il faut respecter quelques règles. Tout d’abord, les séances de luminothérapie doivent avoir lieu à la même heure, tous les jours. De meilleurs résultats sont observés lorsqu’elles sont réalisées dès le réveil. Pour les personnes qui ont déjà connu des phases de déprime hivernale, il est recommandé de commencer la cure deux semaines avant l’apparition des premiers symptômes, afin de limiter le dérèglement de l’horloge biologique interne.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : conseils santé