Carnet de Santé, prestations familiales : ce qui change en avril 2018

Publié le 

Carnet de Santé, prestations familiales : ce qui change en avril 2018 / iStock.com - Lightstar59
Carnet de Santé, prestations familiales : ce qui change en avril 2018 / iStock.com - Lightstar59

Pour ce mois d’avril 2018, de nombreux changements sont annoncés. Ils concernent entres autres le carnet de santé des enfants, les prestations familiales et le montant du minimum vieillesse.  Voici ce qu’il faut savoir sur ces changements prévus au 1er avril 2018.

Chaque mois apporte son lot de modifications et de changements tarifaires, règlementaires ou autres… Le mois d’avril ne fait pas exception et comporte des changements qui porteront sur la santé des enfants, les prestations familiales et la santé. Les personnes âgées verront également leur allocation minimale augmenter. Voici ce qu’il faut savoir sur le sujet :

Le nouveau carnet de santé est arrivé !

Le carnet de santé se renouvelle ! Le livret que nous connaissons actuellement était devenu totalement inadapté. En cause : imaginé dans les années 1970 sur la base de statistiques effectuées dans les années 1950, les courbes de croissance et de poids présentées étaient aujourd’hui totalement périmées. Depuis cette époque, les progrès de la science, de la médecine et de la nutrition ont permis aux enfants de devenir plus grands et plus corpulents. Une mise à jour du carnet de santé s’imposait : elle sera dorénavant effective au 1er avril.

Des prestations familiales revues

Les familles nombreuses et modestes peuvent se réjouir : le montant du complément familial qui leur est versé sera revalorisé de 16,80 euros au 1er avril. La hausse peut paraître légère : toutefois, cette prestation a connu une revalorisation de 50% depuis 2013.

En revanche, mauvaise nouvelle pour les foyers concernés par la prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE) : l’allocation qui leur est versée chaque mois verra son montant diminuer de 7,80 euros ou 15,60 euros selon leur structure familiale.  Aujourd’hui, le montant de cette prestation versée sous conditions de ressources est de 184 euros. La diminution du montant entraînera la baisse de 10% du nombre des bénéficiaires. Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) indique toutefois que « les familles qui touchent actuellement l’allocation de base de la PAJE ne sont pas concernées ».

Augmentation du minimum vieillesse

L’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) a droit à un « coup de pouce » au 1er avril. Actuellement de 803 euros pour une personne seule, son montant sera revalorisé au 1er avril 2018 de 30 euros. Cette hausse est la première étape d’une augmentation globale de 100 euros de l’ASPA, qui sera effective en janvier 2020. L’ASPA sera une nouvelle fois revalorisée de 35€ au 1er janvier 2019, puis de nouveau de 35€ en janvier 2020. Pour rappel l’allocation de solidarité aux personnes âgées est versée aux personnes d’au moins 65 ans, résidant « régulièrement » en France. Cette condition implique que le bénéficiaire possède sa résidence habituelle en France, ou y séjourne au minimum 180 jours par an.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : vie quotidienne