Ce qu'il faut savoir avant de créer sa start-up

Publié le 

Ce qu'il faut savoir avant de créer sa start-up
Ce qu'il faut savoir avant de créer sa start-up

Vous souhaitez lancer votre propre entreprise et le modèle de la start-up vous attire ? Voici quelques conseils et pistes à considérer avant de lancer votre projet.
 

Les questions à se poser avant de démarrer

A la source d’un projet, il y a la motivation, dont découlera votre implication. Avant de vous lancer, assurez-vous de votre motivation et ayez conscience du travail qu’une telle entreprise nécessite. Ensuite, il vous faut une bonne idée. En effet, le produit que vous souhaitez lancer avec votre start-up doit répondre à des besoins et pouvoir s’intégrer sur un marché. Vous devrez connaitre l’environnement de votre futur produit : les tendances du marché, la concurrence, le profil de votre clientèle-cible, etc. Ces questions seront à la base de votre étude de marché, outil indispensable au lancement de votre start-up. Vous devrez enfin choisir votre business model : la viabilité de votre start-up en dépendra. Le business model désigne la stratégie de votre entreprise et la façon dont vous allez vendre votre produit pour gagner de l’argent. Vous devrez réfléchir à comment créer de la valeur avec votre produit, ainsi qu’à la manière dont vous serez rémunéré. 
 

Comment trouver des financements ?

Une start-up se définit par sa capacité à démarrer et à grandir vite. Vous devrez lancer un site internet, élaborer une stratégie de communication, déterminer votre identité visuelle, etc. Pour cela, votre projet aura besoin de capital. Etablissez un budget prévisionnel avant de vous lancer. Il vous permettra d’avoir une vue d’ensemble pour utiliser judicieusement vos fonds et vous donneront une approximation des fonds manquants pour mener à bien votre projet. Votre projet aura besoin de capital pour se développer rapidement. Autant dans le domaine de la recherche et du développement, que sur le plan commercial. Parcourez également les différentes aides publiques auxquelles vous pouvez prétendre. Le site de la BPI (Banque publique d’investissement) propose aux entrepreneurs et porteurs de projet des avances remboursables, subventions et prêts d’honneurs. Enfin, n’hésitez pas à prospecter dans le privé. Les financements privés sont le nerf de la guerre des start-up.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : création d'entreprise