Ce qui change au 1er janvier 2017

Publié le 

Ce qui change au 1er janvier 2017
Ce qui change au 1er janvier 2017

Le 1er janvier est chaque année synonyme de multiples changements et nouveautés et ce, dans de nombreux domaines. Hausse des prix du gaz, baisse des impôts, augmentation du SMIC, nouvelles recettes de bières... Qu'est-ce qui vous attend au 1er janvier 2017 ? C'est ce que nous vous proposons de découvrir dans cet article.

Des nouveautés avec la loi Travail

Promulguée en août 2016, la controversée loi Travail a été au cœur d'un long conflit politico-social. Pour la faire passer, le gouvernement a même dû utiliser, à trois reprises, l’article 49-3 de la Constitution permettant de faire adopter le texte sans vote.

Mais quels changements sont à attendre dès le 1er janvier 2017 ? Il y a, par exemple, la prépondérance de l'accord d'entreprise sur celui de branche perçu par les opposants à cette loi comme étant une « inversion de la hiérarchie des normes ».

Baisse des impôts et hausse des prix du gaz

Autre changement attendu dès le 1er janvier 2017 et c'est une bonne nouvelle : la baisse des impôts. En effet, dès le début de l'année, une baisse de 20 % sur l'IR (impôt sur le revenu) sera appliquée. 

Mauvaise nouvelle en revanche pour les foyers se chauffant au gaz : les tarifs réglementés vont augmenter de 2,3 à 5 % environ. La raison ? Une hausse des taxes et des coûts d'approvisionnement.

Automobile : adieu les vitres (trop) teintées !

Pour des raisons de sécurité, les vitres latérales avant teintées dont la transmission de lumière visible (TLV) est inférieure à 70 % seront tout bonnement interdites.

Il sera ainsi plus simple pour les gendarmes et policiers d'identifier les personnes dans les véhicules. Les infractions (comme téléphoner en conduisant) seront aussi plus faciles à contrôler.

Si vous ne respectez pas cette nouvelle règle, vous risquez 135 euros d'amende.

1er janvier 2017 : augmentation du SMIC et nouvelles recettes de bières

Dès le 1er janvier 2017, le SMIC horaire brut augmentera de 0,95 % passant ainsi de 9,67 à 9,76 euros bruts de l'heure. Un groupe d'experts a demandé un coup de pouce au gouvernement afin qu'il soit davantage augmenté. Reste à savoir si celui-ci sera accordé, ce qui n'est pas arrivé depuis 2012.

Si vous souhaitez fêter cette augmentation, vous pouvez toujours vous offrir une petite bière ! D'ailleurs, elle aussi connaîtra peut-être quelques changements. Les brasseurs pourront en effet créer de nouvelles recettes en respectant certaines conditions.

Rappelons que l'abus d'alcool est dangereux pour la santé et donc à consommer avec modération.

Quoi d'autre ?

Les frais bancaires et les tarifs liés à l'assurance vont eux aussi augmenter. Il en sera de même pour les tarifs de mutuelles.

Si vous ne souhaitez pas être donneur d'organes, vous pourrez le signaler dès le 1er janvier 2017 sur le site du registre national.

Vous êtes adepte des plats cuisinés ? Selon leur composition (8 % de viande minimum, par exemple), l'origine des ingrédients utilisés pour les préparer devra être mentionnée.

En outre, il n'y aura plus de sacs en plastique au rayon des fruits et légumes. Vous ne pourrez plus non plus trouver de pesticides et autres fongicides en vente libre.

Les salariés souhaitant du temps pour aider un proche - malade, âgé ou handicapé - pourront bénéficier d’un congé sans solde de trois mois (renouvelable une fois). Et ils n'auront pas besoin de justifier d’un lien de parenté.

Du côté des divorces, du tabac, du tiers payant, des sorties d'hôpital ou encore des pièces automobiles détachées, il y aura également du nouveau. Plus d'infos à venir !

Cet article a recueilli 4 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : vos droits