Cholestérol HDL et LDL : distinguer le bon du mauvais cholestérol

Publié le 

Santé : comment distinguer le bon du mauvais cholestérol ? / iStock.com - LanaSweet
Santé : comment distinguer le bon du mauvais cholestérol ? / iStock.com - LanaSweet

Vu que l'hypercholestérolémie se présente comme une véritable menace et serait à l'origine de la moitié des infarctus, il convient de distinguer le bon du mauvais cholestérol. Il faut savoir que les femmes sont moins concernées que les hommes.

Certaines astuces existent pour faire baisser votre cholestérol comme la consommation de noix. Cette recommandation arrive à point nommé face aux différents problèmes liés à l'hypercholestérolémie. Par ailleurs, il convient également de faire la différence entre le bon et le mauvais cholestérol.

Qu'est-ce que le cholestérol ?

Si le cholestérol est nécessaire à l'organisme, il ne faut pas en abuser. Lorsque son taux est trop important, plusieurs soucis peuvent apparaître. En France, 20% de la population sont concernés et cinq millions de personnes suivent des traitements. Il s'agit d'un lipide ou matière grasse qui se trouve dans le sang. Les trois quarts sont fabriqués par l'organisme et le reste est issu de notre alimentation. Le cholestérol est présent dans :

  • la viande ;
  • les laitages ;
  • les poissons ;
  • les œufs ;
  • les crustacés.

Son rôle consiste à la fabrication des membranes cellulaires pour qu'elles soient résistantes à certaines substances. Il entre également en jeu dans la production de certains sels biliaires nécessaires à la digestion. Les hormones stéroïdes sexuelles, telles que la testostérone et la progestérone, dépendent aussi de ce corps gras. Sa circulation dans le sang est possible en se fixant à des protéines. Ce sont celles-ci qui permettent de distinguer le bon du mauvais cholestérol. Les maladies cardio-vasculaires sont en partie issues de l'excès de cholestérol. En plus d'un traitement pour réguler le cholestérol, il est alors préférable de consommer des aliments bons pour le cœur.  

Quelle est la différence entre le bon et le mauvais cholestérol ?

Le bon cholestérol concerne les lipoprotéines HDL (High Density Lipoproteins) qui se chargent de récupérer le cholestérol présent dans les artères. Le HDL cholestérol a pour fonction de débarrasser les artères des dépôts lipidiques néfastes à la santé. Quant au mauvais cholestérol, il est associé aux lipoprotéines LDL (Low Density Lipoproteins) qui déposent ce lipide sur les artères qui formeront ensuite des plaques d'athérome. Après un certain seuil, celles-ci vont obstruer l'artère et peuvent causer un infarctus. À noter qu'environ 70% du cholestérol présent dans le sang se rapportent aux LDL.

Comment éviter le mauvais cholestérol ?

Afin de diminuer le taux de LDL dans votre sang, il est conseillé de préférer les matières grasses végétales au détriment des protéines animales. En outre, la pratique régulière d'une activité physique est recommandée. Toutefois, certaines personnes sont plus à risque : les diabétiques ainsi que celles atteintes de maladies du foie et d'hypothyroïdie. La première mesure est la modification de son régime alimentaire. Par exemple, on pense à tort que les oeufs sont à l'origine de l'augmentation du cholestérol alors que la consommation d'oeufs à une influence positive sur le cholestérol

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : conseils santé