Comment arroser son jardin en cas de restriction d’eau ?

Publié le 

Comment arroser son jardin en cas de restriction d’eau ? / iStock.com - schulzie
Comment arroser son jardin en cas de restriction d’eau ? / iStock.com - schulzie

Les restrictions d'eau sont courantes durant les étés particulièrement chauds. Quelques astuces permettent de prendre soin des végétaux malgré les mesures prises par les autorités.

Les épisodes de sécheresse affectent  les plantes autant que l’Homme. Tour d’horizon des astuces pour limiter les dégâts dans le jardin.

Zone orange, rouge ou jaune ?

Les restrictions ne sont pas les mêmes selon que votre département soit classé zone rouge, orange ou jaune. En effet, l’arrosage du jardin n’est pas totalement interdit, mais réglementé dans les zones jaune et orange. Un arrêté préfectoral peut par exemple interdire l’arrosage des plantes de 8 à 20 h. Vous pouvez donc rafraîchir vos végétaux en dehors de cette plage horaire, mais pour ne pas aggraver le risque de sécheresse, privilégiez les plantes les plus faibles. Si vous vous trouvez dans une zone rouge où la situation est critique, arroser votre jardin avec l’eau du réseau, celle d’une source ou d’un puits est interdit. En revanche, rien ne vous empêche de récupérer les eaux usées, notamment celles utilisées pour laver les aliments ou rincer la vaisselle. Il suffit d’installer une bassine sous l’évier pour en disposer. Vous avez aussi la possibilité d’installer une cuve pour récupérer les eaux de pluie qui s’écoulent le long de vos gouttières.

Des techniques simples

Quel que soit le niveau d’alerte dans votre département, quelques astuces simples vous permettront d’économiser de l’eau. La première consiste à biner la terre pour aérer les racines et les mettre plus en profondeur. La seconde consiste à pailler le sol après le binage et le désherbage. Pour ce faire, recouvrez-le d’une couche de tontes de gazon (10 cm) ou de paille (20 cm). Cette technique est efficace pour économiser jusqu’à 50% d’eau, car le sol paillé conserve son humidité 6 fois plus longtemps qu’un sol laissé à nu. En outre, arrosez votre jardin le soir, non pas pour vous cacher des voisins, mais pour éviter l’évaporation rapide de l’eau sous l’effet de la chaleur et du soleil. L’eau dispose ainsi du temps nécessaire pour s’infiltrer dans le sol.

Cet article a recueilli 3 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : arrosage