Comment relever son compteur électrique soi-même ?

Publié le 

Comment relever son compteur électrique soi-même ? / iStock.com - Evgen_Prozhyrko
Comment relever son compteur électrique soi-même ? / iStock.com - Evgen_Prozhyrko

Comprendre le fonctionnement du compteur d’électricité est une des nombreuses aptitudes inhérentes à la vie d’adulte. La facturation électrique étant délicate pour le budget du ménage, il peut se révéler utile de savoir déchiffrer les indications du compteur. C’est en se basant sur l’index affiché que le fournisseur d’électricité établit la facture de consommation sur une période donnée.

Alors qu’il était impératif, auparavant, d’attendre la visite d’un technicien Enedis pour procéder à la relève de l’index réel de consommation, le déploiement de compteurs communicants a supprimé cette tâche. Résultat, les abonnés sont facturés suivant leur consommation réelle, là où les anciens modèles de compteur devaient requérir une relève manuelle. Tour d’horizon sur ces nouveaux équipements.

Suivre sa consommation avec un compteur Linky

Déployé dans un nombre limité de foyers depuis 2015, le compteur électrique Linky se veut innovant, automatique et intelligent. Ce dernier transmet automatiquement les données de consommation, dont l’index réel du ménage, au fournisseur d’énergie choisi, sans avoir à intervenir. Dès lors, le foyer se fait facturer sur une période donnée en fonction de sa consommation réelle, une chose qu’il n’était auparavant possible de faire qu’en procédant soi-même au relevé du compteur. Outre cette fonction primaire, le compteur Linky permet également à l’abonné de monitorer en temps réel sa consommation énergétique. Un écran digital rétroéclairé affiche, pour ce faire, des informations telles que :

  • L’index réel de consommation en kWh ;
  • La puissance réelle électrique à l’instant t ;
  • Le type de contrat souscrit et l’option tarifaire.

Faire un relevé manuel sur un compteur électromagnétique

La rénovation d’un bien immobilier n’inclut pas toujours le remplacement du compteur électrique présent dans l’installation. Ainsi, de nombreuses habitations fonctionnent, jusqu’à ce jour, sur la base d’un vieux compteur électromécanique. Contrairement au modèle communicant, ce dernier nécessite, soit l’intervention d’un technicien Enedis, soit un auto-relevé par l’abonné, afin de transmettre l’index de consommation au fournisseur. Dans ce dernier cas, il suffit de noter les chiffres indiqués par l’unique cadran du compteur électromagnétique pour ensuite le communiquer, par internet ou par téléphone, à Enedis. Les abonnés concernés disposent d’un délai de 10 jours au-delà desquels le gestionnaire de réseau procèdera à une estimation de leur index.

Comprendre un compteur électronique pour l’auto-relevé

Entre le compteur électromagnétique et le compteur communicant se trouve le compteur électronique, un modèle déjà plus avancé que la première génération, sans pour autant permettre l’auto-transmission de l’index. Doté d’un petit écran digital et de deux boutons de navigation (S) et (D), ce type de compteur renseigne à la fois sur l’index de consommation réelle, la puissance du compteur et l’option tarifaire souscrite. L’auto-relevé se limite à l’annotation de l’index de consommation qu’il est possible d’afficher sur l’écran en appuyant sur le bouton “Sélection” (S). Toujours dans l’objectif de mieux cerner sa consommation énergétique, il est intéressant de connaître les équipements qui consomment le plus dans une maison.