Conso : où en est le panier des Français pour les soldes d’hiver ?

Publié le 

Conso : où en est le panier des Français pour les soldes d’hiver ? / iStock.com - Eva-Katalin
Conso : où en est le panier des Français pour les soldes d’hiver ? / iStock.com - Eva-Katalin

Dans une grande partie des départements français, les soldes d’hiver ont débuté ce mercredi 9 janvier 2019 et se dérouleront jusqu’au mardi 19 février. C’est l’occasion de faire de bonnes affaires puisque les promotions durant cette période peuvent atteindre jusqu’à -80 % suivant les enseignes. Mais au fait, où en est le panier moyen des Français ? Quels produits achètent-ils en priorité ? À combien cela leur revient-il ? Découvrez l’état des lieux des soldes d’hiver.

Période des soldes : à combien s’élève le panier moyen français ?

Afin de compenser la baisse de chiffre d’affaires subie à la suite des différents mouvements sociaux de décembre 2018, de nombreux commerçants demandaient l’avancée du début des soldes. Ce vœu n’a pas été exaucé et les dates des soldes d’hiver 2019 sont bien celles qui avaient été initialement annoncées, à savoir du 9 janvier au 19 février.

À noter : ces dates ne sont pas les mêmes partout. En Guyane et dans les départements lorrains, les soldes ont débuté le 2 janvier, suivis par la Guadeloupe, le 5 janvier. À Saint-Pierre-et-Miquelon, ils commenceront le 16 janvier et à Saint-Barthélemy et Saint-Martin, il faudra attendre le 4 mai, tandis qu’à La Réunion, ce sont les soldes d’été qui se dérouleront du 2 février au 15 mars.

Quoi qu’il en soit, cette période n’est pas uniquement bénéfique aux magasins qui réalisent alors une hausse importante de leurs ventes. C’est aussi l’occasion pour les consommateurs de profiter de nombreux produits à petit prix. Avec des promotions allant facilement jusqu’à -70 % dès la première semaine, il faut dire que les bonnes affaires ne manquent pas. Et les Français en profitent bien : en 2018, ils prévoyaient ainsi de dépenser 276 € en moyenne à la même période. Les hommes pensaient consacrer un budget de près de 340 € contre 215 € pour les femmes, un écart qui s’explique sans doute par la différence de salaire.

Et les produits qui s’achètent le plus sont…

Habillement, ameublement, High-Tech… Nombreux sont les produits achetés en soldes. En 2016, 70,6 % des Français avaient profité des soldes d’hiver pour se procurer des vêtements, chaussures et autres accessoires de mode (rapport Statista). Les équipements de sport suivaient, avec 28,5 % des personnes interrogées qui déclaraient en avoir acheté. Il faut dire que les soldes d’hiver arrivent immédiatement après le passage à la nouvelle année… sans doute les bonnes résolutions "santé" prises alors y sont-elles pour beaucoup ! Quant aux produits « High-tech », seuls 13,4 % des personnes interrogées en avaient fait l’acquisition grâce aux promotions.

On pourrait s’étonner de cette répartition. En effet, il est assez facile d’imaginer que les ménages voient dans les réductions exceptionnelles la possibilité d’acquérir des produits aux prix ordinairement élevés. C’est oublier cependant que ces promotions n’ont plus rien d’exceptionnel. Ventes privées, Black Friday, Cyber Monday... Les occasions de profiter de rabais sont désormais nombreuses tout au long de l’année. Les soldes ne sont donc plus l’événement immanquable qu’ils représentaient auparavant.

Des grands magasins à Internet, l’évolution des soldes depuis le XIXe siècle

Nées au XIXe siècle avec les magasins de grande distribution, les promotions d’été et d’hiver sont les grands rendez-vous de la consommation ! Chaque année, les consommateurs se ruent devant les plus grandes enseignes, dès 8 h du matin, afin de bénéficier d’offres exceptionnelles. Enfin, ça, c’était avant… L’arrivée d’Internet et, avec lui, le développement du commerce en ligne ont largement modifié les habitudes d’achat. Les soldes sont toujours aussi bénéfiques aux consommateurs, mais se font de plus en plus derrière un écran. Sur les 276 € de budget prévus par personne pour les soldes, 216 € étaient réservés à des achats en ligne. Les magasins « physiques », quant à eux, attirent moins le chaland, malgré des réductions record. Sans doute est-ce d’ailleurs pour concurrencer le e-commerce que les enseignes organisent des ventes privées hors périodes de soldes, répartissant ainsi leur chiffre d’affaires sur l’année.

 

Francais et soldes
Francais et soldes

Cet article a recueilli 3 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : loisirs