Contraception : la pilule pour hommes refait parler d'elle

Publié le 

Contraception : la pilule pour hommes refait parler d'elle / iStock.com - areeya_ann
Contraception : la pilule pour hommes refait parler d'elle / iStock.com - areeya_ann

Au cours du congrès annuel de la Société américaine d’endocrinologie, des chercheurs américains ont présenté les résultats positifs d’un essai clinique sur une pilule contraceptive pour les hommes. Ce produit à base de diméthandrolone undécanoate (DMAU) serait efficace pour bloquer la production de spermatozoïdes.

L’élaboration d’une pilule contraceptive pour hommes est désormais en bonne voie à en croire les résultats d’un essai clinique publié en avril par le Pr Stéphanie Page et ses collègues. Zoom sur ce produit très attendu.

Des résultats prometteurs

Une étude américaine menée par le Pr Stéphanie Page de l’Université de Washington et ses collègues a dévoilé des résultats encourageants dans la mise au point d’un contraceptif destiné aux hommes. Une centaine d’individus âgés de 18 ans à 50 ans ont été sélectionnés pour tester la diméthandrolone undécanoate (DMAU) qui combine un progestatif et la progestérone, l’hormone mâle. Ils ont ingéré quotidiennement la plus forte dose (400 mg) de cette molécule, et ce, pendant un mois. À la fin de la période d’essai, des tests sanguins ont révélé qu’ils n’étaient plus en mesure de procréer. D’après les explications des auteurs de cette étude, l’ingestion de la DMAU à forte dose bloquerait la production de LH et de FSH indispensables à la production de spermatozoïdes.

Des effets secondaires

L’étude a aussi permis de détecter des effets secondaires sur ces cobayes humains. Certains ont accusé une légère prise de poids tandis que d’autres ont présenté une diminution du bon cholestérol dans le sang. Malgré tout, les chercheurs considèrent ces effets secondaires comme mineurs. En effet, les tests menés auparavant ont été freinés par des effets plus graves comme l’inflammation du foie. D’après le Pr Stéphanie Page, les résultats de cette étude constituent un grand pas vers la fabrication de la pilule pour hommes. Selon elle, l’ajout de l’undécanoate dans la formule empêcherait l’élimination rapide du progestatif et de la testostérone par l’organisme. De ce fait, il ne serait plus indispensable de prendre deux doses par jour. Selon les chercheurs, d’autres études seront menées afin de confirmer l’efficacité de la DMAU pour bloquer la production de spermatozoïdes.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : santé