Cool news : la Grande Bretagne déclare la guerre au plastique

Publié le 

Cool news : la Grande Bretagne déclare la guerre au plastique / iStock.com - boyloso
Cool news : la Grande Bretagne déclare la guerre au plastique / iStock.com - boyloso

Le 19 avril 2018, le ministre de l’Environnement anglais, Michael Gove, a annoncé sur la BBC son projet d’interdire les cotons-tiges, les pailles et les touillettes en plastique d’ici la fin de l’année. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la lutte de la Grande-Bretagne contre ce fléau mondial.

D’ici la fin de l’année, les parlementaires britanniques envisagent de voter une loi interdisant les cotons-tiges, les pailles ainsi que les touillettes en plastique. Cette mesure vise à protéger l’environnement et surtout à préserver la faune marine. En effet, l’écosystème marin est chaque année fragilisé à cause des déchets en plastique.

Exit les cotons-tiges, les pailles et les touillettes en plastique !

Le nettoyage de la mer s’avère plus qu’urgent en raison du fléau représenté par les déchets en plastique. Les bateaux Sea Shepherd ont montré le bon exemple en s’efforçant de nettoyer les océans pour lutter contre le réchauffement climatique. Toutefois, il est préférable de s’attaquer à l’origine du problème. Le Royaume-Uni envisage ainsi d’adopter une mesure drastique contre le plastique.

Le 19 avril 2018, le gouvernement a annoncé son projet d’interdire les objets en plastique destinés à une utilisation éphémère comme les touillettes, les pailles et les cotons-tiges. Ces accessoires à usage unique ne servent que quelques secondes, mais passent des années dans la nature. Selon le gouvernement britannique, 8,5 milliards de pailles sont utilisées chaque année dans le pays. Ces chiffres sont revus à la hausse, avec 42 milliards selon un sondage mené par la WWF. En tout cas, il s’agit d’une quantité ahurissante de plastique !

Sacs payants et bouteilles en plastique consignées

Le projet d'interdire les objets en plastique à usage éphémère a été annoncé à l’occasion du sommet du Commonwealth. Cette communauté rassemble en effet de nombreux pays particulièrement concernés par la pollution des mers.

Selon les propos recueillis par Le Monde : “L’objectif est de supprimer tous les plastiques évitables d’ici vingt-cinq ans. (…) La taxe de 5 Pences (6 centimes) sur les sacs en plastique, qui était déjà en vigueur dans les grands magasins, a été étendue à tous les commerces. Un programme de consignes de bouteille est à l’étude et devrait être lancé avant la fin de l’année. Il fonctionnerait comme dans les pays scandinaves ou en Allemagne, où des distributeurs de boissons sont aussi utilisés comme réceptacles pour les bouteilles usagées”.

Cet article a recueilli 3 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : nature