Crèches et maisons de retraite : vivre en harmonie entre générations

Publié le 

Crèches et maisons de retraite : vivre en harmonie entre générations / iStock.com-monkeybusinessimages
Crèches et maisons de retraite : vivre en harmonie entre générations / iStock.com-monkeybusinessimages

Au premier abord, une maison de retraite et une crèche semblent incompatibles. Pourtant, les deux structures peuvent tout à fait cohabiter et se compléter. Plusieurs établissements ont expérimenté la formule et découvert ses nombreux avantages. Découvrez un concept novateur qui fait le bonheur des tout-petits comme des seniors !

L’état d’isolement des personnes âgées est un véritable problème en France. Les “crèches intergénérationnelles” représentent une solution intéressante pour améliorer la vie de cette tranche de la population. De plus, cette idée atypique s’avère avantageuse, tant pour les séniors que pour les enfants !

Enfants et séniors : une cohabitation surprenante

En 2008, les habitants de la rue des Bois (Paris, 19e) ont été légèrement surpris lors de l’inauguration de la crèche associative la Môme. En effet, elle est installée dans les locaux de la résidence Édith-Piaf destinée aux personnes âgées dépendantes. L’immeuble des séniors a été spécialement aménagé pour accueillir les tout-petits au rez-de-chaussée et au premier étage. En vivant sous le même toit, les papis et les mamies ont notamment l’occasion de côtoyer au quotidien les enfants et leurs parents.

Bien qu’elle semble très novatrice, l’expérience a déjà été tentée par la Résidence de l’Étang située à Marcillé-Robert (Ille-et-Vilaine) en 1992. Elle cohabite avec la halte-garderie Coccinelle. La structure a été initiée par l’Association d’aide à domicile en milieu rural de Retiers, afin de favoriser les échanges intergénérationnels. Chaque année, les équipes des deux structures mettent en place un programme complet pour égayer cette petite communauté. Diverses animations sont par exemple prévues tous les mois pour réunir petits et grands autour d’activités ludiques comme la cuisine, le jardinage, etc.

Enfants et séniors : gagnants-gagnants

La proximité avec les enfants et les activités en commun permettent notamment de stimuler les personnes âgées. Pleins de vie, ces petits rayons de soleil leur rendent le sourire assez facilement et illuminent leurs journées. Par ailleurs, les interactions régulières avec les séniors ont tendance à apaiser les tout-petits. Ils sont fascinés par ces personnes évoluant à un tout autre rythme et deviennent progressivement plus attentifs.

Les activités intergénérationnelles aident également à accroître l’ouverture d’esprit de l’enfant et son sens de l’empathie. Le concept “garderie/maison de retraite” donne au final la possibilité de créer de véritables liens entre les résidents, les enfants et même leurs parents.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : seniors