Tourisme : découvrez la Haute-Marne et ses trésors

Publié le 

Découvrir la Haute-Marne
Découvrir la Haute-Marne

Au cœur de la région Grand Est, à seulement deux heures de Paris, la Haute-Marne dévoile une nature généreuse et un patrimoine méconnu. Patrie des grands hommes, ce département discret offre aux visiteurs un visage multiple, riche de découvertes inattendues.

Les « jardins remarquables »

Cohons, à une dizaine de kilomètres de Langres, en compte deux : le jardin de Silière, jardin à la française créé en 1659 avec sa statuaire inspirée de la mythologie grecque, ses dentelles de buis, ifs, charmilles et tilleuls architecturés, ses arbres vénérables et ses fontaines et bassins ornés de jets ; plus récent (XIXe siècle), le jardin de Vergentière s’inscrit dans la veine pittoresque. Entièrement clos de murets de pierre sèche, réputé pour ses « escargots », spirales de pierre que l’on gravit jusqu’à une terrasse belvédère, et son jardin en terrasses. Le grand jardin du château de Joinville est sans doute le plus célèbre. Superbement restauré, il est considéré comme le troisième grand jardin historique français de la Renaissance. 

La maison des Lumières en hommage à Diderot

Né à Langres, l’un des plus célèbres philosophes des Lumières y est célébré dans un hôtel particulier, à quelques mètres de sa modeste maison. Y sont regroupés environ 250 pièces, notamment des éditions originales, des toiles le représentant, des objets personnels et surtout trois sections dédiées à l’Encyclopédie, à laquelle il consacra trente ans de sa vie. Parmi les pièces maîtresses, citons le buste du philosophe par Houdon, réalisé de son vivant, une édition complète de l’Encyclopédie réalisée en 29 années, soit 35 volumes. 

Colombey-les-Deux-Eglises

C’est à un parcours de mémoire que vous invite cette petite cité, site classé depuis 1974 et célèbre dans le monde entier. Le général De Gaulle y avait élu domicile dans sa propriété de la Boisserie, aujourd’hui ouverte au public. A proximité, une immense croix de Lorraine, haute de 44 m, symbole de la France libre, a été édifiée, suivie du Mémorial consacré à l’histoire du XXe siècle. Sur trois niveaux, des expositions adaptées à tous les publics sont organisées dans une scénographie interactive et innovante. De juin à septembre, un spectacle « son et lumière » fait revivre les années de la présidence du Général. 

Langres, ville d’art et d’histoire 

Encerclée de remparts ponctués de 12 tours et 7 portes et dotée d’un chemin de ronde de plus de 3 km, Langres s’enorgueillit d’être la plus grande enceinte fortifiée d’Europe. La balade offre un splendide panorama laissant deviner le lac de la Liez, la vallée de la Marne, les Vosges et l’incontournable plateau de Langres. La ville offre quelques curiosités à ne pas manquer comme ces passages « hallebardiers » couverts dissimulés dans les ruelles. Dans la partie haute, ne pas manquer la cathédrale romane Saint-Mammès édifiée dès 1150 et achevée à la fin du XIIe siècle. Un audio-guide permet de découvrir la cité à travers 60 étapes en toute liberté et à son rythme.

Les savoir-faire de Haute-Marne

Au nord de Langres, Nogent fut longtemps la capitale de la coutellerie. Cet artisanat subsiste, les couteaux ayant cédé la place au matériel médical de chirurgie. Un très beau musée lui et consacré : 10 000 pièces pour présenter l’activité du XIXe siècle à nos jours.
Autre artisanat élevé au rang patrimonial et artistique, la vannerie. Son épicentre se trouva à Fayl-Billot siège d’une école nationale qui perpétuent la tradition de la culture de l’osier et de son tressage. En terme de gastronomie, le « Langres », célèbre fromage Aoc de couleur orange et au goût prononcé, fait le délice des amateurs.

Cet article a recueilli 3 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : sorties