Des pieuvres en crochet pour aider les bébés prématurés et malades

Publié le 

Des pieuvres en crochet pour aider les bébés prématurés et malades / iStock.com - Cheryl E Davis
Des pieuvres en crochet pour aider les bébés prématurés et malades / iStock.com - Cheryl E Davis

Avoir un bébé prématuré et/ou malade est source d'angoisse pour les parents. Pour les petits, les premières semaines voire les premiers mois en dehors du ventre de leur maman peuvent aussi être compliqués (sondes alimentaires...). Pour les aider et les apaiser, il semblerait qu'une simple pieuvre en crochet suffise. Une idée venue du Danemark.

Pieuvres en crochet : les origines

C'est en 2013 que la première pieuvre en crochet voit le jour au Danemark. Une maman a en effet l'idée d'en réaliser une pour un bébé né prématurément.

La pieuvre est par la suite posée dans la couveuse du bébé. On se rend alors compte qu'il est plus calme et qu'il tire moins sur ses tuyaux et sondes.

L'idée dépasse ensuite les frontières danoises pour arriver en Suède, aux Pays-Bas, en Belgique, au Royaume-Uni et en France. Et le constat est toujours le même : les pieuvres apaisent les tout-petits, qu'ils soient nés en avance ou malades.

Pourquoi des pieuvres ?

En novembre 2016, un communiqué de presse de l'hôpital Poole à Dorset (Angleterre) explique que les pieuvres en crochet ont une particularité : leurs tentacules.

Pour les bébés, ces derniers rappellent le cordon ombilical. De nombreux parents ont d'ailleurs remarqué que leurs petits s'accrochent aux tentacules de la pieuvre quand ils dorment.

Respiration améliorée, meilleur fonctionnement du cœur et du corps, bébé rassuré et apaisé... Les bienfaits de ces pieuvres sont multiples.

Hôpitaux et ambassadeurs

En France, plusieurs hôpitaux ont adopté les pieuvres en crochet. C'est le cas du CHU de Bordeaux, du CH d'Avignon ou encore de la Polyclinique Majorelle de Nancy.

Chaque établissement a un ambassadeur dont le rôle est de collecter les pieuvres et vérifier qu'elles répondent aux diverses exigences en matière de sécurité. Ils doivent aussi les laver à 60° et les emballer en ajoutant une petite carte pour ensuite les offrir aux parents. Tout cela bénévolement et à leurs frais.

Des règles de sécurité strictes

Quelles sont les règles de sécurité à respecter pour crocheter les pieuvres ? Premièrement, la tête doit faire 4,5 centimètres de largeur minimum. Le corps quant à lui doit faire de 6 à 8 centimètres. Étirés, les tentacules ne doivent pas mesurer plus de 20 centimètres.

Le rembourrage doit être à séchage rapide et mis dans un bas ou bout de collant bien fermé avant d'être inséré dans la pieuvre. Tous les éléments doivent être parfaitement fixés et aucun fil ne doit dépasser.

Enfin, tous les fils ne sont pas autorisés. Une liste est donc proposée sur le site web de Petite Pieuvre Sensation Cocon, où vous trouverez également de multiples informations et autres tutoriels.

Si vous savez crocheter, n'hésitez donc pas à participer à ce beau projet.  

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : naissance - bébé