Digital detox : des app pour déconnecter

Publié le 

Digital detox : des app pour déconnecter / iStock.com-GCShutter
Digital detox : des app pour déconnecter / iStock.com-GCShutter

Plus le temps passe, plus les utilisateurs deviennent accros aux réseaux sociaux. Connectés en permanence, ils sont à l’affût de la moindre notification. À la longue, leurs journées se résument à distribuer des “likes” et à commenter les publications de leurs amis. Découvrez les différentes applis conçues pour aider ces “digital addicts” !

Dans le bus, dans le métro, dans les salles d’attente, etc., les jeunes et les moins jeunes passent de plus en plus de temps sur leur smartphone. Cette habitude peut rapidement se transformer en une véritable addiction. Les développeurs ont ainsi eu l’idée de créer des applications pour aider les plus accros à décrocher du digital.

Pourquoi faire une digital détox ?

De nombreuses personnes peuvent passer plus de 5 heures par jour sur leur smartphone sans s’en rendre compte. Entre les mails, les tweets, Facebook, les jeux, etc., le compteur d’immersion digitale affiche assez vite une durée surprenante. À ce score, il faut également ajouter chaque minute passée dans l’ascenseur, dans les transports en commun et dans les salles d’attente. Pourtant, ce temps passé sur les réseaux sociaux aurait pu servir à faire autre chose. Une fois déconnecté, l’individu a en effet l’opportunité d’entretenir sa créativité et de devenir plus productif.

Pour reconnaître un accro, il suffit de lui demander de ne pas utiliser son téléphone et de ne pas se connecter aux réseaux sociaux durant toute une journée. Si la personne n’y arrive pas, elle souffre du syndrome FOMO (Fear Of Missing Out). Ce terme désigne une peur irrationnelle de rater quelque chose sur les réseaux sociaux ou sur le Net en général.

Des applis pour arriver à déconnecter

Les applications de digital détox servent à inciter les consommateurs à prendre conscience de leur niveau de dépendance au digital et à aider les personnes souffrant de cette forme d’addiction. Elles sont le plus souvent téléchargeables gratuitement. “Moment” est une des applications les plus connues et les plus effrayantes en la matière. Elle informe l’utilisateur sur le temps passé sur son smartphone. Le compteur enregistre le nombre de fois où il a consulté son mobile dans la journée, la durée de la connexion, les activités, etc. Les plus accros pourront ainsi se rendre compte de la gravité de la situation et se fixer une durée limite d’utilisation.

D’autres applis comme “Offtime” filtrent ou bloquent toute notification et activité jugées futiles pendant une période donnée. Les alertes Facebook et les tweets seront bloqués, mais les appels téléphoniques restent autorisés. Plus drastiques, “Phone Detox” et “FlipD” imposent des durées d’utilisation maximum par jour après avoir établi le profil de l’utilisateur. “FlipD” se permet même de verrouiller le téléphone si l’appli estime qu’il est utilisé de manière excessive.