Éducation : le portable est interdit à l'école, c'est la loi !

Publié le 

Éducation : le portable est interdit à l'école, c'est la loi ! / iStock.com - monkeybusinessimages
Éducation : le portable est interdit à l'école, c'est la loi ! / iStock.com - monkeybusinessimages

Encouragés par les promesses d’Emmanuel Macron durant sa campagne, les députés LREM envisagent d’interdire l’utilisation des portables dans les écoles françaises. À travers cette mesure, ils cherchent notamment à “lutter contre la détérioration du climat scolaire”. Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, fait partie des premiers défenseurs de cette initiative.

Depuis l’ouverture du débat, plusieurs élus LREM demandent d’étendre la mesure concernant l’interdiction du portable dans les collèges à toute la “communauté éducative”. Dans la pratique, ces textes permettent surtout de soutenir les décisions des chefs d’établissement d’un point de vue juridique. En effet, ils ont décidé de proscrire l’usage de ces accessoires en classe depuis un certain temps.

Mesure à appliquer dès la rentrée

À partir de la rentrée 2018, les portables et les smartphones, dont beaucoup sont accros, devraient disparaître des salles de classe, des cours de récréation ainsi que des couloirs des écoles. Cette initiative ne concerne pas uniquement les élèves. En effet, à travers un nouvel amendement, les députés LREM envisagent d’appliquer cette règle à l’ensemble de la communauté éducative. De cette manière, le corps enseignant et le personnel administratif serviront d’exemple aux élèves.

Cet amendement évoque notamment l’importance “de renvoyer à nos jeunes une image d'exemplarité et de cohérence avec les principes affichés par la présente proposition de loi, impliquant que les adultes puissent s'adapter au règlement intérieur imposé aux élèves”. Dans la pratique, la nouvelle loi devrait s’appliquer au personnel des établissements, aux parents d’élèves, aux collectivités territoriales et à tout acteur économique ou institutionnel associé à l’univers de l’éducation. En somme, les portables ne sont plus les bienvenus dans les écoles, peu importe le statut de leur utilisateur !

Loi contre les portables à l’école

Depuis décembre 2017, le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé travailler sur les modalités de la loi interdisant les portables à l’école. Cette mesure est supposée s’appliquer aux établissements scolaires à partir de la maternelle. Cependant, le gouvernement semble tarder à fixer les contours de cette réglementation. Entre temps, les députés LREM ont soumis le projet de loi à l’Assemblée nationale. Néanmoins, les modalités de la proposition de loi restent encore assez floues.

Après la présentation en commission, les députés ont entériné le texte réclamant l’interdiction de tout outil de communication (smartphone, tablette, etc.) ou objet connecté – dont il faut savoir protéger les données – (bracelet, montre, etc.) dans les établissements scolaires. Ils souhaitent notamment éviter les effets de substitution. Toutefois, la loi prévoit des exceptions en cas de nécessité pédagogique ou pour les enfants handicapés. Les écoles, pour leur part, sont confrontées à un dilemme majeur en termes de moyens et de législation. En effet, il n’est pas évident d’appliquer cette promesse présidentielle aux 51 000 écoles et 7 100 collèges de France sans prévoir des casiers pour les élèves et le personnel. De plus, la légalité de la confiscation des téléphones est encore discutable…

Cet article a recueilli 4 avis. 75% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : éducation