Emploi : la cooptation, nouvelle manière de recruter ?

Publié le 

Emploi : la cooptation, nouvelle manière de recruter ? / iStock.com - portishead1
Emploi : la cooptation, nouvelle manière de recruter ? / iStock.com - portishead1

De plus en plus d’entreprises optent pour la cooptation lors du recrutement de leurs collaborateurs. Ce mode de recrutement profite aussi bien aux salariés qu’aux employeurs, et surtout aux nouvelles recrues.

La cooptation consiste à recruter un collaborateur recommandé par un salarié de l’entreprise. Cette démarche serait profitable à tous les niveaux.

Plus de chances pour le candidat

La cooptation est un mode de recrutement permettant à un employé de recommander un candidat pour un poste vacant au sein de l’entreprise. Cette pratique est avantageuse pour le chercheur d’emploi dans la mesure où il voit ses chances d’être recruté décuplées. En effet, un CV chaudement recommandé par un salarié auprès du service RH de la société a toutes les chances d’être lu par le responsable des recrutements. Ainsi, le chercheur d’emploi n’est plus obligé de déposer sa candidature dans de nombreuses entreprises sans même être sûr de se faire rappeler pour un entretien. Bien évidemment, il doit disposer des compétences recherchées pour le poste.

Divers avantages pour l’employeur

L’employeur trouve aussi son compte avec le recrutement par cooptation, notamment en termes d’économie. D’après les responsables de KLB Group, le recrutement normal coûterait cher à l’entreprise. En revanche, la cooptation permettrait de trouver la perle rare sans devoir publier des annonces, ni passer par des cabinets de recrutement. D’un autre côté, cette pratique favoriserait également l’intégrité des employés et leur engagement envers l’entreprise. Ainsi, les salariés donnent une bonne image de l’entreprise auprès des candidats, ce qui permet de contourner un éventuel déficit d’attractivité.

Des primes pour le collaborateur

Recommander une connaissance n’est pas vain pour le coopteur. Dans la plupart des cas, il reçoit une prime si son candidat est recruté. Dans certaines entreprises, la prime varie du simple au double en fonction de l’expérience de la nouvelle recrue. Une partie est versée à l’embauche et une autre à la confirmation. Chez KLB Group, cette récompense est perçue comme un moyen de fidéliser les salariés. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’entreprise donne quelques conseils à ses employés pour réussir une cooptation.

Cet article a recueilli 3 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : recherche d'emploi