Entreprises : comment automatiser le recouvrement de créances ?

Publié le 

Entreprises : comment automatiser le recouvrement de créances ? / iStock.com - PeopleImages
Entreprises : comment automatiser le recouvrement de créances ? / iStock.com - PeopleImages

De nombreuses entreprises proposant des facilités de paiement sont confrontées à des difficultés liées aux impayés. Heureusement, des logiciels permettent aujourd’hui d’automatiser les tâches nécessaires pour le recouvrement des créances.

En plus de générer des manques à gagner et des difficultés de trésorerie aux entreprises, les impayés les obligent à entamer des procédures fastidieuses. Zoom sur les logiciels spécialisés facilitant le recouvrement des dettes.

Des logiciels sur-mesure pour les impayés

Les entreprises peuvent investir dans des logiciels spécialisés comme Altitude uCI mis au point par Easyphone pour Volkswagen Bank afin de gérer automatiquement les impayés. Ce programme informatique appelle directement les débiteurs en tenant compte de différents paramètres, dont les échéances du crédit, le risque d’impayé ou les disponibilités. Ainsi, les agents du service de recouvrement n’ont plus besoin de réunir les informations concernant les clients douteux et de composer leur numéro. En effet, il ne leur reste qu’à prendre les appels proposés par le logiciel et à lire les fiches correspondantes.

Des plateformes en libre-service

Des prestataires en recouvrement de créances proposent aux entreprises des logiciels facilitant la gestion de leurs créances. C’est notamment le cas de Direct Recouvrement et de sa plateforme Recouvr’Up. Cette plateforme propose aux entreprises différents services comme le calcul des pénalités de retard, l‘édition des courriers de relance ou l’impression de justificatifs comptables. Elle permet aussi aux utilisateurs de mandater le cabinet Direct Recouvrement pour recouvrer les créances jusqu’à leur encaissement intégral. D’autres outils comme le robot d’encaissement de la start-up suisse Tribalgo effectuent automatiquement les procédures de poursuite en justice et assurent le suivi de l’avancement de chaque dossier.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : comptabilité