Épidémie de grippe : les bons gestes à adopter

Publié le 

Épidémie de grippe : les bons gestes à adopter
Épidémie de grippe : les bons gestes à adopter

L’épidémie de grippe évolue à grands pas comme le confirment les chiffres publiés récemment par le réseau Sentinelles. 307 cas pour 100 000 habitants ont ainsi été recensés au cours de la semaine du 19 au 25 décembre 2016.

Il s’agit du second dépassement consécutif du seuil épidémique fixé à 195 cas pour 100 000 habitants. 617 personnes ont été hospitalisées, dont 179 cas graves. Malheureusement, 8 patients ont succombé des suites de leur maladie. Face à la propagation de la grippe, quelques précautions sont recommandées.

Le vaccin pour prévenir

Dans son communiqué de presse en date du 21 décembre 2016, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, invite les personnes les plus vulnérables et leurs proches à se faire vacciner. Il s’agit notamment des seniors, des jeunes enfants, des femmes enceintes, du personnel médical et des personnes souffrant d’une maladie chronique. Le virus H3N2 qui sévit actuellement figure en effet parmi ceux compris dans le vaccin. N’oubliez pas que le vaccin n’agit qu’environ 15 jours après son administration.

Si vous êtes atteint

Si vous présentez les symptômes de la grippe (fièvre, toux, courbatures, fatigue…), évitez autant que possible les contacts avec votre entourage, surtout avec les plus fragiles. En leur présence, portez un masque pour ne pas les contaminer. Couvrez-vous le nez et la bouche avec un mouchoir lorsque vous éternuez et lavez-vous fréquemment les mains avec de l’eau et du savon pour ne pas transmettre le virus à vos proches. Préférez les mouchoirs à jeter en papier. Soignez également votre alimentation. En cas de toux persistante au-delà de 5 jours, de fatigue anormale, d’essoufflement ou d’expectorations sales, contactez au plus vite votre médecin traitant ou composez le 15.

Si vous avez un proche grippé

Si l’un de vos proches présente tous les signes de la grippe, évitez les contacts rapprochés avec lui surtout lors des fêtes de fin d’année. La DGS recommande particulièrement cette mesure aux personnes vulnérables. Pensez aussi à vous laver les mains autant de fois que possible. Surveillez régulièrement l’état de santé du malade, surtout s’il est isolé ou âgé.

Cet article a recueilli 5 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : conseils santé