Fibre : ce qu'il faut savoir avant de la faire installer

Publié le 

Fibre : ce qu'il faut savoir avant de la faire installer / iStock.com - Arcoss
Fibre : ce qu'il faut savoir avant de la faire installer / iStock.com - Arcoss

De nombreux consommateurs souhaitant disposer de la connexion Internet à très haut débit optent pour la fibre optique. Quelques informations sont à connaître avant de souscrire aux offres des fournisseurs d’accès Internet.

La fibre optique apparaît aujourd’hui comme la solution optimale pour disposer d’une connexion Internet à grande vitesse. Zoom sur les informations relatives à ce type d’offre.

Une connexion Internet à la vitesse de la lumière

Concrètement, la fibre optique prend l’aspect d’un fil de verre ou de plastique plus fin qu’un cheveu. Elle se caractérise par sa capacité à transporter des informations sur des milliers de kilomètres avec un débit 100 fois supérieur à celui du réseau en cuivre mis en place dans les années 1970. Son débit atteignant 1 Gbit/s permet de télécharger un film en quelques secondes et de visionner des vidéos en UHD (4K) ou 3D. La fibre optique est aussi avantageuse pour les activités consommatrices de données à l’instar de la domotique ou du télétravail.

L’installation

L’installation dans les villes et dans les immeubles est réalisée par les opérateurs. Si le déploiement horizontal (dans les rues) est effectué par l’ensemble des opérateurs, le déploiement vertical (dans les immeubles) est assuré par un seul opérateur. Il appartient ensuite à l’opérateur d’immeuble choisi par le syndic de copropriété de raccorder chaque appartement. Toutefois, un point de mutualisation est mis en place pour permettre à chaque habitant de l’immeuble de choisir l’offre qui lui convient. Le coût du déploiement est supporté par les opérateurs ou les collectivités locales.

La souscription

Pour souscrire à une offre, renseignez-vous auprès des fournisseurs d’accès Internet pour savoir si votre logement est éligible. Si votre immeuble n’est pas encore raccordé, vous devez demander l’autorisation au syndic de copropriété, au propriétaire (si vous êtes locataire) ou au bailleur social. Le coût de l’abonnement à la fibre est comparable à celui de l’ADSL. Dans la plupart des cas, les FAI proposent différentes offres en fonction du débit de réception souhaité. Le tarif varie de 30 à 60 € mensuels.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : informatique