Good News : le zéro déchet débarque

Publié le  - Mis à jour le 

Good News : le zéro déchet débarque / iStck.com-Baloncici
Good News : le zéro déchet débarque / iStck.com-Baloncici

Le concept du zéro déchet apparaît comme une solution viable pour réduire les 354kg d’ordures ménagères générées annuellement par chaque Français. Ce mode de vie gagne de nombreux domaines et séduit de plus en plus de personnes.

Si le concept du zéro déchet est souvent associé à l’achat en vrac de produits alimentaires, il trouve aussi sa place dans d’autres domaines comme les cosmétiques et la restauration. Zoom sur ce mode de vie qui réduit l'empreinte écologique et est bénéfique pour la planète.

Des produits écologiques

La première Maison Zéro Déchet de l’Hexagone a ouvert ses portes en juin dans le 18ème arrondissement de la capitale. Accessible à tous, cette boutique présente en rayon divers articles utiles au quotidien à l’instar des disques à démaquiller lavables, des produits d’hygiène intime féminins ou des brosses à dents écologiques. Elle propose également des plats à emporter conditionnés dans des bocaux en verre et des boissons Club-Mate dans des bouteilles consignées.

Le do it yourself à la rescousse

La Maison Zéro Déchet se présente avant tout comme un espace de rencontre dédié aux personnes intéressées par le concept zéro déchet. Ainsi, elle dispose de salles qui accueilleront aussi bien des débats et des conférences que des ateliers pour apprendre au public à fabriquer soi-même ses produits d’entretien par exemple. Certains sites spécialisés comme "Les Trappeuses" dévoilent aussi différentes recettes simples de produits cosmétiques maison. Ces plateformes visent à orienter les consommateurs vers un mode de vie plus écologique.

Consommer différemment

D’après Flore Berlingen, présidente de Zéro Waste France, le zéro déchet n’est pas seulement un mode de vie, mais un projet collectif. L’objectif serait d’influencer les initiatives entrepreneuriales, les politiques publiques et le comportement des consommateurs. Pour Mariane Gaudreau, cofondatrice du site Les Trappeuses, même si personne n’est parfait, les petits gestes au quotidien comptent. Selon elle, ce sont les efforts entrepris par chacun qui contribuent à préserver la planète.

Cet article a recueilli 7 avis. 86% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : vie quotidienne