Humain augmenté : est-ce vraiment pour demain ?

Publié le 

Humain augmenté : est-ce vraiment pour demain ? / iStock.com - LindaMarieB
Humain augmenté : est-ce vraiment pour demain ? / iStock.com - LindaMarieB

Le concept d’humain augmenté est apparu dans les années 1980 aux États-Unis sous l’impulsion de trois futurologues américains. Il vise à améliorer les capacités physiques et intellectuelles, ainsi que l’espérance de vie de l’homme grâce aux progrès biotechnologiques.

À l’instar du héros de la série L’homme qui valait trois milliards, l’humain augmenté serait capable de prouesses comme courir plus vite ou soulever des charges plus lourdes. Pour Édouard Kleinpeter, responsable du pôle "Santé connectée et humain augmenté" au CNRS, le transhumanisme permettrait d’optimiser la qualité de vie de chacun.

Des capacités intellectuelles optimisées

Ray Kurzweil, ingénieur en chef chez Google, prévoit une hybridation du cerveau humain d’ici 2030. D’après lui, insérer des nano-composants électroniques dans le cerveau permettrait aux humains de disposer d’une grande quantité d’informations stockées dans un “cloud”. Ainsi, le cerveau serait capable de retenir des informations et d’effacer de mauvais souvenirs. Theodore Berger, neurobiologiste à l’Université de Californie du Sud, mènerait aujourd’hui des tests sur des implants permettant de retrouver la mémoire. Ces implants constitueraient également la solution pour remplacer les zones défectueuses du cerveau des patients atteints de maladies neurodégénératives comme celles de Parkinson ou d’Alzheimer.

Des hommes plus forts

Des chercheurs seraient aujourd’hui à pied d’œuvre pour exploiter les cellules-souches de l’embryon. L’objectif serait de fabriquer des organes artificiels comme le cœur, le rein ou le poumon tout en diminuant le risque de rejet par le système immunitaire des patients recevant les greffes. La robotique permettrait également de concevoir des membres bioniques destinés non seulement aux amputés, mais aussi aux personnes souhaitant optimiser leurs capacités physiques. Pour l’heure, l’armée américaine mènerait des recherches pour mettre au point une tenue de combat baptisée Talos qui permettrait d’augmenter la force physique de ses soldats.

Des immortels

D’ici 2020, des chercheurs prévoient d’utiliser des capsules pour nettoyer le sang. D’autres mènent des études sur le ver à sable afin d’augmenter la capacité du sang à transporter l’oxygène. Certains scientifiques travailleraient sur les mitochondries afin de ralentir le vieillissement des cellules, voir de les rajeunir. Des tests menés en laboratoire auraient permis à des souris d’augmenter leur espérance de vie de 40%.

Cet article a recueilli 4 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : high tech