Handicap : les chiens du silence, une aide pour guider les sourds

Publié le 

Les chiens du silence, une aide précieuse pour guider les sourds / iStock.com-Bigandt_Photography
Les chiens du silence, une aide précieuse pour guider les sourds / iStock.com-Bigandt_Photography

En France, les chiens écouteurs sont encore peu connus par rapport aux chiens guides d’aveugles. Ils existent pourtant depuis une dizaine d’années au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Canada. Découvrez ces animaux atypiques destinés à aider les personnes sourdes et malentendantes au quotidien.

Après les chiens guides d'aveugles, les chiens écouteurs sont de précieux alliés pour les sourds et les malentendants même s’ils restent encore méconnus dans l’Hexagone. Plus que des animaux d’assistance, ils tissent rapidement un lien fort avec leur maître, améliorant ainsi leur quotidien. Consciente de ce fait, l'association “Les chiens du silence” forme depuis sept ans des bergers australiens pour aider ces personnes à surmonter leur handicap.

Le rôle du chien écouteur

Vivant dans le silence, une personne atteinte de surdité se retrouve privée de nombreux bruits essentiels comme les alarmes, les sirènes, la sonnette, etc. De plus, elle ne peut percevoir les dangers imminents se trouvant hors de son champ de vision. Les chiens écouteurs sont ainsi formés pour assister les sourds et les malentendants dans ce genre de situation.

Après sa formation, le guide canin doit au moins être capable de prévenir son maître ou de réagir en entendant :

  • un réveil, un minuteur ou un téléphone sonner ;
  • un bébé pleurer ;
  • un enfant appeler “papa” ou “maman” ;
  • la sonnerie de l’interphone ;
  • le bruit caractéristique d’un appareil ménager (cocotte-minute, micro-ondes, etc.) ;
  • une personne l’interpellant dans la rue ;
  • un véhicule arrivant par derrière ;
  • une voiture klaxonner…

Au-delà de leur mission d’assistance, les chiens écouteurs permettent de sécuriser les personnes sourdes et malentendantes. Sa seule présence est rassurante et empêche l’individu de s’isoler socialement.

Les chiens du silence

L’association “Les chiens du silence” a été créée en 2010 dans le but d’éduquer des chiens-guides pour personnes souffrant de déficience auditive. Ces assistants sont destinés à remplacer leurs oreilles au quotidien et de leur permettre d’être plus indépendantes. Situé à Escondeaux (Hautes-Pyrénées), le centre forme essentiellement des bergers australiens. Selon Cathy Bire, l’éducatrice canine de l’association, cette race est la mieux adaptée pour répondre aux besoins des personnes atteintes de surdité. En effet, ce type de chien se démarque par sa capacité à percevoir les sons, sa grande sociabilité et son gabarit (au moins 40cm au garrot).

Au début, les chiots sont confiés à une famille d’accueil pour seize mois. Ils rejoignent ensuite les installations de l’association pour une formation de six mois. Durant leur séjour au centre, les chiens écouteurs sont habitués à réagir aux ordres oraux et en LSF (Langue des Signes Française). Ils y apprennent surtout à reconnaître divers sons du quotidien (dans la maison, en ville, au métro, dans l’avion, etc.). Ils sont par ailleurs éduqués pour montrer une attitude irréprochable dans les lieux publics et les transports en commun.

Cet article a recueilli 10 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : santé