Les dépistages du cancer du sein augmentent depuis l'"Effet Angelina Jolie"

Publié le 

Les dépistages du cancer du sein augmentent depuis l'"Effet Angelina Jolie"
Les dépistages du cancer du sein augmentent depuis l'"Effet Angelina Jolie"

En mai 2013, porteuse du gène BRCA 1 qui augmente les risques de contracter le cancer du sein, Angelina Jolie avait surpris tout le monde en révélant sa double mastectomie. D’après une étude menée par Sunita Desai et Anupam Jeni, chercheurs à la Harvard Medical School, les dépistages de cette maladie ont augmenté depuis cet évènement.

Les révélations de l’interprète de Lara Croft dans les colonnes du New York Times ont eu l’effet escompté d’après les auteurs de l’étude parue dans le British Medical Journal. Six mois après les faits, le nombre de dépistages a augmenté de 37%.

Une star courageuse

Peu après sa double mastectomie, Angelina Jolie avait écrit un article dans le New York Times pour expliquer son choix. Elle avait révélé que les interventions ont permis de réduire les risques de développer la maladie, qui sont passés de 87% à 5%. Son geste, qualifié de courageux, a été salué par plusieurs acteurs et scientifiques.

Un effet positif

En 2013, les médecins avaient espéré que de nombreuses femmes passent le cap du dépistage suite à la révélation de l’actrice. La récente étude menée par des scientifiques de la Harvard Medical School confirme bel et bien “l’effet Angelina Jolie”. En effet, le nombre de dépistage a augmenté de 64% dans les 15 jours suivant l’annonce.

La chirurgie préventive en hausse

D’après le Breast Cancer Research, de nombreuses femmes ont choisi la double mastectomie préventive après les déclarations de l’actrice. Ainsi, le nombre d’opérations est passé de 29 entre janvier 2011 et juin 2012 à 83 entre janvier 2014 et juin 2015.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : Cancer