Les microalgues : un futur carburant ?

Publié le 

Les microalgues : un futur carburant ? / iStock.com - Sinhyu
Les microalgues : un futur carburant ? / iStock.com - Sinhyu

Suite à la raréfaction du pétrole et l'envolée des prix à la pompe, les chercheurs sont en train de mettre au point les carburants de demain. La piste actuellement étudiée concerne les microalgues.

À côté de l'énergie électrique et des autres biocarburants, les microalgues pourraient représenter le carburant de l'avenir. Les scientifiques doivent se hâter pour concevoir la source d'énergie du futur, étant donné la flambée des prix des carburants qui n'en finit pas.

Les promesses des microalgues

Les microalgues disposent de nombreuses vertus. Elles retiennent l'intérêt des chercheurs et des industriels avec leur potentiel dans les cosmétiques, l'alimentation et le domaine médical. Elles sont également prometteuses en tant que biocarburant, afin de remplacer progressivement le pétrole. Ces végétaux, foisonnants et variés, se plaisent dans la mer ou l'eau douce. Par ailleurs, ils poussent grâce uniquement grâce à l'eau, au soleil et au gaz carbonique. Certaines espèces sont en mesure de produire des réserves de lipides pouvant aller jusqu'à 70% de leur poids. C'est cette abondance en lipides qui est utile pour la fabrication de biocarburants. Leur production par hectare et par an s'élève à environ trente tonnes d'huile. Contrairement aux agrocarburants (colza, japtropha, canne à sucre…), l'exploitation des microalgues ne nécessite que peu d'énergie et n'occupe pas les terres fertiles. Toujours en matière de bonnes idées, cela fait plus d’une décennie que l'association Roule Ma Frite transforme l'huile de friture en carburant.

Une course effrénée

Selon Juan Wu, responsable auprès de la société de biotechnologies Alcimed, la production massive de biodiesel issu d'algues arrivera plus vite que prévu. Les chercheurs américains, anglais, allemands et japonais sont en compétition pour trouver l'espèce de microalgue qui dispose du meilleur rendement lipidique. En attendant, adoptez l'écoconduite pour faire des économies en roulant.

Les microalgues comme futurs biocarburants

Ce carburant de troisième génération dispose de nombreux avantages :

  • Il est riche en pigments, en sucres, en lipides, en vitamines, en antioxydants et en protéines ;
  • Son rendement est nettement supérieur aux plantes terrestres. À l'hectare, il est 30 fois supérieur par rapport aux oléagineux et produit 8 fois plus de quantité d'huile que le palmier ou le colza ;
  • Sa culture en milieu marin ne nécessite aucun apport supplémentaire en eau. Sa croissance par photosynthèse facilite le recyclage et la valorisation du traitement des fumées industrielles et des effluents liquides ;
  • Les produits finis issus des céréales peuvent être contaminés par les engrais et les pesticides utilisés. Dans les serres, la culture de microalgues est protégée ;
  • La culture de microalgues offre un gain de place face aux cultures oléagineuses terrestres.

Cet article a recueilli 3 avis. 67% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : nature