Mode éthique : une tendance pour l'avenir ?

Publié le 

Mode éthique : une tendance pour l'avenir ? / iStock.com - Petmal
Mode éthique : une tendance pour l'avenir ? / iStock.com - Petmal

Si la tendance bio touche principalement le secteur alimentaire, elle gagne peu à peu l’univers de la mode. De nombreuses grandes marques de prêt-à-porter optent aujourd’hui pour la mode éthique en proposant des vêtements intégrant la notion de développement durable.

Les défenseurs de la mode éthique se veulent être les promoteurs d’une mode respectueuse de l’homme et de l’environnement. Commerce équitable et matières écologiques sont au centre de leurs préoccupations.

Une mode au service du développement

D’après Régine Tandavarayen, co-directrice de l’Ethical Fashion Show, la mode éthique repose sur la notion de développement durable. Ainsi, les matières utilisées pas les créateurs sont naturelles, biologiques ou recyclées. Selon Régine Tandavarayen, les créateurs privilégient les matières naturelles comme le coton, le lin, la laine ou le chanvre qui leur sont facilement accessibles. Les défenseurs de cette tendance misent également sur le commerce équitable pour valoriser les savoir-faire locaux afin d’aider des associations, des ONG ou des coopératives à soutenir des communautés.

Des consommateurs plus sensibles

D’après les résultats du sondage réalisé au Royaume-Uni en 2013 par YouGov/Global, près de 78% des acheteurs pensent que les entreprises britanniques du secteur de la mode manquent de transparence concernant leurs chaînes d’approvisionnement. Les sondés estiment que ces entreprises ne communiquent pas assez sur les conditions de travail et le salaire de leurs employés. Pourtant, 74% des personnes interrogées seraient prêtes à payer un supplément de 5% du prix de leur vêtement si cette initiative permettait d’améliorer les conditions de sécurité et la rémunération des travailleurs.

Des vêtements propres pour tous

Selon Régine Tandavarayen, les acheteurs ont tendance à confondre la mode éthique et la mode ethnique. Il n’est donc pas question de porter obligatoirement un poncho péruvien. En effet, les créateurs proposent aussi bien des chemises que des t-shirts, des vêtements pour enfants ou des robes de mariée.

Cet article a recueilli 4 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : mode