Pollution intérieure : 3 gestes pour un air sain à la maison

Publié le 

Pollution intérieure : 3 gestes pour un air sain à la maison / iStock.com - Petmal
Pollution intérieure : 3 gestes pour un air sain à la maison / iStock.com - Petmal

Savez-vous que l’air que vous respirez chez vous est jusqu’à 10 fois plus pollué qu’en extérieur ? Bien sûr, il n’y a pas de circulation automobile dans votre maison et vous n’hébergez pas d’usine. Pourtant, les meubles qui garnissent votre intérieur produisent des émanations, l’encens que vous brulez dégage des polluants irritants… comme nous passons de 80 à 90% de notre vie en intérieur, cette pollution peut avoir un impact sur notre santé, avec à la clé des affections respiratoires, des irritations ou des allergies. Il existe pourtant des solutions pour réduire la pollution de nos intérieurs. Découvrez dans cet article 3 gestes du quotidien qui vous permettront de retrouver un air intérieur sain !

La pollution de l’air intérieur a plusieurs causes, comme les composés organiques volatils (ou COV), par exemple, contenus dans certaines colles, peintures ou solvants appliqués sur le mobilier. Mais les bougies et autres encens peuvent également se révéler toxiques ! Voici trois gestes à mettre en œuvre au quotidien à la maison : votre air intérieur vous remerciera !

1/ Aérez chaque matin

Si l’air de votre intérieur est pollué, la première chose à faire est de le renouveler ! Ouvrez en grand chaque matin vos fenêtres pour laisser rentrer l’air frais de l’extérieur. C’est d’autant plus important que nos logements modernes, bien isolés, laissent par définition peu d’air entrer depuis l’extérieur.

Il est donc important d’aérer quotidiennement son intérieur, en ouvrant les fenêtres pendant au moins dix minutes et ce, même en hiver ou même lors des pics de pollution extérieure !

En effet, un intérieur mal aéré voit rapidement son taux d’humidité grimper en flèche, même en hiver. Il est indispensable d’évacuer cette humidité pour chauffer plus facilement, mais aussi évacuer les polluants et limiter le risque de voir se développer des champignons et autres moisissures potentiellement néfastes.

2/ Évitez de générer de la fumée

Tabac, bougies, encens … tout ce qui occasionne une combustion génère des polluants ! La bougie parfumée, par exemple, est une cause de pollution de l’air intérieur. Il en va de même pour l’encens : tout comme les bougies, sa combustion dégage de benzène et du formaldéhyde, deux substances irritantes pour les voies respiratoires et susceptibles d’augmenter les risques de cancer chez les personnes qui y ont trop fréquemment recours.

Plus étonnant : les grillades, tout comme les fritures, sont également à proscrire si vous ne disposez pas d’un système d’évacuation des fumées performant. En effet, ces cuissons à très hautes températures émettent nombre de polluants, sans compter la possible émissions de monoxyde de carbone (CO), potentiellement mortelle.

3/ Lavez vos vêtements neufs

Si l’impact de l’industrie textile sur la pollution mondiale est désormais connu, notamment en ce qui concerne la production de coton, les vêtements neufs que vous achetez sont susceptibles de polluer votre air intérieur ! Des ONG et des associations ont relevé des taux importants d’éthoxylates de nonylphénol, un toxique susceptible de provoquer l’infertilité chez les personnes contaminées.

Pour éviter de contaminer votre air intérieur avec ces substances, il est recommandé de passer en machine vos vêtements neufs au moins une fois avant de les porter. Certes, ces polluants ne disparaitront pas par magie, mais finiront dans l’eau de vidange de votre lessive, mais elles ne vous occasionneront pas d’irritations et ne perturberont pas votre système endocrinien ! Sur le même principe, pensez à bien aérer vos vêtements portés au pressing et nettoyés à sec : si le perchloréthylène est désormais banni des pressings français, les produits utilisés pour le nettoyage à sec sont potentiellement toxiques : faire prendre l’air à vos vêtements avant de les ranger dans votre dressing est une bonne idée !

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : conseils santé