Saint-Valentin en musique : offrez votre propre disque

Publié le 

Saint-Valentin en musique : offrez votre propre disque / iStock.com - BrianAJackson
Saint-Valentin en musique : offrez votre propre disque / iStock.com - BrianAJackson

Les compilations figurent parmi les grands classiques des cadeaux quelque peu kitch venant de son amoureux ou de son amoureuse. Actuellement, il est aussi possible d’enregistrer un morceau et de le faire graver sur vinyle. Offrez votre propre disque pour la Saint-Valentin !

À l’instar des photographes, les studios d’enregistrement commencent à s’ouvrir au grand public. De nombreux établissements proposent ainsi aux particuliers des sessions pour enregistrer leur propre chanson ou de se faire graver des vinyles à l’unité. À la Saint-Valentin, ce genre de cadeau est parfait pour les passionnés de musique.

Vinyle personnalisé

Plusieurs services en ligne permettent de se faire graver des vinyles personnalisés, pour 30 à 40€ en moyenne. Pour le plus grand bonheur des clients, Vinylogue propose par exemple une large palette de disques de couleur sur lesquels des dessins peuvent être imprimés. Il est également possible d’enregistrer directement sur des vinyles en forme de pomme, de singe, de cœur ou ayant des formes géométriques. Les motifs disponibles vont du flocon aux bulles d’une mousseuse, en passant par le pelage d’une girafe. De plus, la pochette est réellement personnalisée.

Les Années Vinyls vont plus loin et donnent la possibilité de découper une forme personnalisée pour son support. Toutefois, le service sur-mesure a un prix, 120€ environ, contre 34€ pour un simple LP. Leurs pochettes sont imprimées en quadrichromie. My-Vinyl, pour sa part, permet de choisir entre des vinyles noirs ou transparents. Un 33 tours avec macaron et pochette personnalisés coûte environ 40€. L’enseigne peut également numériser des disques vinyles.

Enregistrer son propre disque

Des établissements comme le studio Pickup de Caen donnent l’opportunité aux particuliers d’enregistrer un disque. À sa création en 2009, il était le premier à proposer ce type de service en France. Ses fondateurs, Corinne Chatelain (gérante) et Olivier Legoupil (ingénieur du son), ont décidé de donner une chance aux “chanteuses de salle de bains utilisant la brosse à cheveux en guise de micro” à travers leurs sessions “ça me chante”.

Dans le studio, les amateurs sont accompagnés pas à pas par des professionnels (musiciens, ingénieur du son, etc.). Ils proposent par ailleurs un vrai coaching vocal avant de passer à l’enregistrement proprement dit. De cette manière, le résultat est surprenant et n’a rien à envier aux “pros”. Après une petite séance photo, le client repart avec un authentique CD single doté d’une pochette personnalisée.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : loisirs divers