Science : le mésentère, un nouvel organe découvert dans le corps humain

Publié le 

Science : le mésentère, un nouvel organe découvert dans le corps humain
Science : le mésentère, un nouvel organe découvert dans le corps humain

En novembre 2016, des chercheurs irlandais de l’University Hospital Limerick ont publié dans The Lancet Gastroenterology & Hepatology les résultats de travaux menés depuis 2012. Ils ont découvert un nouvel organe baptisé “mésentère”.

Le mésentère constitue ainsi le 79e organe du corps humain. Situé au cœur du système digestif, il relie l’intestin à la paroi abdominale.

Un organe à part entière

Le mésentère n’est pas à proprement parler une nouvelle découverte, car déjà en 1508, Léonard de Vinci en avait déjà connaissance. Cependant, les scientifiques l’ont toujours considéré comme un ensemble complexe comprenant de nombreuses parties. C’était avant que J. Clavin Coffey et son équipe ne réussissent à prouver qu’il s’agit d’un corps présentant une composition continue. Il rejoint ainsi les 78 autres organes du corps humain répertoriés dans le Gray’s Anatomy, l’ouvrage de référence en la matière.

Vers une science mésentérique

J. Clavin Coffey, le principal auteur de l’étude, n’hésite pas à parler du développement de la science mésentérique dans un futur proche. Selon lui, cette nouvelle discipline permettrait de réaliser des actes chirurgicaux plus précis et moins compliqués. En effet, le professeur et son équipe sont convaincus que ce nouvel organe joue un rôle prépondérant dans certaines maladies digestives ou abdominales. La science mésentérique permettrait de comprendre ses fonctions afin de déterminer les éventuelles anomalies et les pathologies qui en découlent.

Cet article a recueilli 5 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : santé