Sciences insolites : 2 bretzels envoyés dans l'espace

Publié le 

Sciences insolites : 2 bretzels envoyés dans l'espace / iStock.com - nickpo
Sciences insolites : 2 bretzels envoyés dans l'espace / iStock.com - nickpo

Pour leur projet de fin d’année, des futurs ingénieurs de l’ECAM Strasbourg ont décidé d’envoyer des bretzels dans l’espace. Baptisée Apollo Bretzel, cette mission avait pour objectif de déterminer une bonne fois pour toutes le genre du mot “bretzel” ! Au-delà de cette anecdote, ce projet représente une prouesse technique, logistique et organisationnelle pour ces étudiants.

Pendant que certains cherchent à manger équilibré devant la télé durant la Coupe du monde, d’autres envoient des bretzels dans l’espace ! Des étudiants de l’ECAM Strasbourg se sont en effet mis en tête d’envoyer deux bretzels dans la stratosphère le 19 mai dernier. Ils ont utilisé des ballons-sondes pour cette expérience.

Apollo Bretzel !

Bien que le projet semble insolite, expédier des bretzels dans l’espace pourrait être une étape intéressante avant d’envoyer des touristes autour de la Lune. En tout cas, deux étudiants de l’école d’ingénieurs de Strasbourg ont décidé d’en envoyer deux dans la stratosphère. Pour la petite histoire, ils les ont baptisés “Bretz’il” et “Bretz’elle” pour en finir définitivement avec le débat local concernant le genre du terme “bretzel”. Ainsi, celui qui est monté le plus haut l’a emporté.

Blague à part, ces futurs ingénieurs les ont envoyés à plus de 35 km de la Terre à l’aide de ballons-sondes. Une fois à cette altitude, les ballons ont éclaté. Les bretzels cosmonautes ont ensuite été récupérés à l’aide de logiciels de prévision ainsi que des coordonnées GPS émises par le dispositif. Soutenus par Grégoire Chabrol, chercheur à l’Université de Strasbourg et enseignant à l’ECAM, ils disposaient d’une autorisation délivrée par la DGAC (Direction générale de l'Aviation civile). En somme, cette expérience n’a eu aucune interférence avec les vols commerciaux.

Développer ses compétences autrement

À défaut d’avoir eu l’idée de la mission SpaceX, les étudiants de l’école d’ingénieurs de Strasbourg peuvent toujours se targuer d’avoir envoyé des bretzels dans la stratosphère. Même si leur projet a prêté à sourire, l’expérience Apollo Bretzel a été saluée par des professionnels de l’aérospatial et de nombreux professeurs. La mission a nécessité un investissement de 6 500 € et a été financée à hauteur de 5 000 € par Burgard, une marque de bretzels. L’enseigne possède d’ailleurs une boutique près du lieu de décollage, à Kléber.

Le coordinateur du projet, Grégoire Chabrol, a souligné l’importance de cette mission pour ces étudiants. En effet, ils ont simultanément développé leur savoir-faire en matière de gestion de projet, de systèmes embarqués, d’électronique, de traitement du signal et de gestion des démarches administratives. Les futurs ingénieurs ont notamment pris soin de signaler les autorités pour éviter de perturber ou d’être perturbés par le trafic dans cet espace aérien.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : loisirs