Sugar Babies : les "rencontres" sur le net qui font polémique

Publié le 

Sugar Babies : les "rencontres" sur le net qui font polémique / iStock.com-vadimguzhva
Sugar Babies : les "rencontres" sur le net qui font polémique / iStock.com-vadimguzhva

La prostitution estudiantine prend de plus en plus d’ampleur en Europe. Qui sont les Sugar Babies et comment se passent les rencontres avec ces jeunes gens, parfois poussés par des nécessités financières ?

Les problèmes financiers ou la cupidité peuvent expliquer une nouvelle mode qui séduit aussi bien les jeunes filles que les jeunes hommes. Popularisé à vitesse grand V grâce aux sites de rencontres sur internet, le “sugar dating” n’est peut-être qu’une énième dérive de la technologie. 

Les supercheries entourant les “Sugar Babies”

Du jeune homme propre sur lui à la bimbo décomplexée, les Sugar Babies présentent des profils divers. Ils ont un but commun, se faire entretenir par des hommes ou femmes plus âgés. Les avantages reçus vont de l’argent liquide au paiement du loyer, des factures, de cadeaux luxueux et autres voyages.

Ce phénomène vient tout droit des États-Unis et concernerait environ 40 000 étudiants en France. Ces jeunes gens sont enregistrés sur Seeking Arrangement, le principal site de rencontre lié à cette activité. Ce type de plateforme de mise en relation n’est pourtant pas juridiquement condamnable pour proxénétisme. Utilisant un marketing assumé, il prône un hédonisme déculpabilisé.

Les spécificités du “Sugar dating”

Chose surprenante, les Sugars Babies ont d’abord l’occasion d’entamer une discussion avec l’éventuel Sugar Daddy ou Sugar Mama en vue de faire connaissance. Pendant cette étape, le ou la Sugar Baby évalue si les attentes des deux parties sont semblables et compatibles.

Une adepte explique qu’elle recherche avant tout la sécurité financière avant de songer à l’aspect charnel. Elle poursuit ses confidences en soulignant qu’elle évite les hommes mariés ou trop brutaux dans leur appréciation de la sexualité. Pour elle, le “sugar dating” équivaut à un échange. Si pour l’homme, la femme est un fantasme qui peut par la même occasion apaiser ses tribulations, l’homme représente pour la femme une façon d’accéder à un luxe qui ne lui était pas forcément destiné.

Des intérêts divers  

La première rencontre se passe dans un endroit public. Il peut s’agir d’un dîner au restaurant ou d’une sortie shopping dans un centre commercial huppé. Les Sugar Babies sont libres d’aller plus loin ou non. Il faut noter que la tournure des rendez-vous diffère selon le Sugar Daddy ou la Sugar Mama. Si certains cherchent à oublier la solitude, d’autres veulent seulement être bien accompagnés le temps d'une soirée. Néanmoins, dans la généralité, le “sugar dating” implique des relations sexuelles.

La rémunération couramment dénommée “arrangement” par les Sugar Babies est variable. Si certains peuvent gagner 6 000 à 7 000€ par mois, d’autres reçoivent des cadeaux onéreux.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : high tech