Urbanisme : la smart city, ville de demain ?

Publié le 

Urbanisme : la smart city, ville de demain ? / iStock.com - MarsYu
Urbanisme : la smart city, ville de demain ? / iStock.com - MarsYu

Après les téléphones, c'est au tour des villes de devenir intelligentes. En raison de l'essor des technologies, de la croissance démographique et des enjeux écologiques, cette évolution des cités devient inévitable. Mais concrètement, qu'est-ce qu'une smart city ?

La révolution des smart city arrive petit à petit. Des villes, comme Rio de Janeiro, Stockholm ou Lyon, testent différents dispositifs pour devenir intelligentes. Parmi ces projets figure celui de la route solaire qui devient chauffante.

Quid d'une smart city ?

La smart city ou ville intelligente vise globalement l'optimisation de l'organisation, des coûts et du bien-être des résidents. Ce genre de cité résulte surtout de l'explosion démographique, forçant ainsi les villes à préserver leurs ressources. Il faut savoir que la moitié de la population mondiale est citadine. Vers 2050, ce taux atteindra 70%. Par ailleurs, si les cités n'occupent que 2% de la surface terrestre, elles sont à l'origine de 80% des gaz à effet de serre. Il devient ainsi nécessaire de faire face à cet enjeu politique, sociétal et environnemental. Les avancées doivent être toujours plus innovantes et respecter l'environnement comme le concept du photovoltaïque fonctionnant aussi sous la pluie . Le concept de smart city n'est pas nouveau. Les mégapoles d'Asie (Singapour ou Hong-Kong) sont les pionnières dans ce domaine. Depuis les années 1980, les activités dominantes à Singapour, ville futuriste et audacieuse, concernent les services de pointe ainsi que les technologies avancées. Cela s'illustre par exemple par les Supertrees, ces arbres artificiels de 50 mètres implantés en plein cœur de la ville. Équipés de modérateurs de température, ils servent à éclairer ou encore à récolter les eaux de pluie.

 

Les Supertrees / Istock.com - Nikada
Les Supertrees / Istock.com - Nikada

En Corée du Sud, la ville de Songdo se présente comme la smart city par excellence. Les bâtiments y sont construits en suivant des standards privilégiant la qualité environnementale. En Europe, n'hésitez pas à partir à la découverte de la smart city Copenhague qui se préoccupe des enjeux écologiques actuels.   

Ville intelligente : ses fondements

Pour être smart city, une ville doit répondre à certains critères :

  • Les données sont accessibles aux habitants. Leur traitement doit reposer sur des principes de transparence et de participation. Elles doivent être une réponse aux intérêts et attentes des citoyens ;
  • Différents projets data impliquant plusieurs opérateurs urbains doivent être réalisés. Par exemple, il est possible de mesurer les déplacements ou encore la pollution sonore et atmosphérique. Conformément au premier critère, les données recueillies seront accessibles aux citoyens ;
  • Il importe de rester vigilant quant au concept de temporalité des données concernant le lancement ainsi que l'anticipation des actions.

L'idée principale consiste au développement de solutions en mesure de satisfaire les besoins de la population sans gaspiller les ressources naturelles.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : high tech