Vendredi lecture : la tendance des ateliers d'écriture

Publié le 

Vendredi lecture : la tendance des ateliers d'écriture / iStock.com - izusek
Vendredi lecture : la tendance des ateliers d'écriture / iStock.com - izusek

Apparus en 2012 aux États-Unis, les ateliers d’écriture gagnent peu à peu la France. Ils permettent aux écrivains en herbe de développer leur aptitude à manier les mots.

Les statistiques révèlent que près du tiers des Français rêvent d’écrire un livre. Pour les aider, des ateliers d’écriture font leur apparition un peu partout. Zoom sur ces nids à écrivains.

Des lieux d’inspiration

D’après l’écrivain Hubert Haddad, animateur d’ateliers d’écriture et auteur de deux ouvrages à ce sujet, ces lieux propices à la créativité familiarisent les participants au maniement des mots. Sur une proposition de l’animateur, les aspirants écrivains, réunis en petit comité, s’entraînent à manipuler des mots pour former des phrases, puis des textes. Les ateliers portent sur différents thèmes, notamment les chansons, les scénarios ou la littérature érotique. La psychologue et animatrice d’ateliers Élisabeth Brami explique qu’elle prend parfois des mots au hasard dans un livre et invite les participants à les utiliser et à s’en inspirer pour écrire un texte. Ainsi, les ateliers d’écriture ne sont pas à proprement parler des cours, mais des espaces où les apprentis écrivains peuvent laisser libre cours à leur inspiration. À la fin de la séance, chacun lit son texte à haute voix et les autres commentent ou posent des questions.

Des motivations différentes

Les participants aux ateliers d’écriture sont motivés par différentes raisons. Si certains viennent pour assouvir leur désir de témoigner d’une histoire ou leur besoin de libérer leur imaginaire, d’autres y trouvent un loisir. Pour beaucoup, participer à un atelier d’écriture constitue un moyen d’apprendre à s’exprimer correctement et de trouver les mots justes. Certains participants sont en quête d’astuces pour écrire des textes et les animateurs sont présents pour les accompagner dans cette voie. D’autres se réunissent régulièrement au nom de leur passion commune pour les mots sans l’aide d’un animateur. Ils sont motivés aussi bien par l’envie de traduire leurs sentiments avec des mots que par le plaisir de se retrouver et de rire ensemble. Au final, les ateliers d’écritures apparaissent comme des espaces propices à la réflexion et au divertissement.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : loisirs divers