Vie pro : comprendre et estimer sa prime d'activité

Publié le 

Vie pro : comprendre et estimer sa prime d'activité / iStock.com - agrobacter
Vie pro : comprendre et estimer sa prime d'activité / iStock.com - agrobacter

Mise en place en remplacement du RSA activité et de la prime pour l'emploi qui ne sont plus versés, la prime d'activité est une prestation sociale qui complète les revenus des employés aux modestes ressources. La Caf et la MSA se chargent de son versement.

Si le projet de loi de finances de 2019 est marqué par la rigueur et l'austérité, la prime d'activité n'est pas concernée. Elle va connaître toutefois une hausse. Les réponses à vos questions dans cet article.

Qu'est-ce que la prime d'activité ?

La prime d'activité se présente comme une aide entrée en vigueur depuis février 2016. Son objectif est de soutenir sur le plan financier les salariés disposant de revenus modestes. Il s'agit également d'inciter les chômeurs à retrouver le chemin du travail. Voici quelques chiffres clés issus du ministère des Affaires sociales pour l'année 2016 :

  • 4,4 millions de foyers ont perçu la prime d'activité au moins une fois ;
  • 500 000 sont concernés chez les 18-24 ans, représentant ainsi 12,2% des allocataires ;
  • le taux de recours était de 70% ;
  • montant moyen mensuel : 161,15 € pour la Caf et 174,5 € pour la MSA.

Il faut noter que la prime d'activité n'implique pas davantage d'impôts. En règle générale, les prestations familiales et sociales sont exonérées d'impôts. C'est également le cas de l'allocation adultes handicapés (AAH) et de l'aide personnalisée au logement (APL). Jugés inefficaces, le RSA activité ainsi que la prime pour l'emploi (PPE) ont été remplacés par cette nouvelle prime. Pendant sa campagne présidentielle, Emmanuel Macron a annoncé une hausse de 50% du montant de la prime d'activité.

Comment calculer sa prime d'activité ?

Son calcul est complexe puisque plusieurs éléments sont pris en compte : les aides sociales, le salaire, la composition du foyer… Il se fait donc selon la situation de chacun. Il est conseillé d'utiliser le simulateur sur la page internet de la Caisse d'allocations familiales. Si vous ne l'avez pas encore fait, vous pouvez à présent en faire la demande. Parmi les renseignements que vous devrez remplir figurent :

  • votre lieu de naissance ;
  • votre code postal ;
  • votre année de naissance ;
  • la composition de votre famille ;
  • votre situation professionnelle ;
  • les revenus issus de vos placements.

Les conditions requises

En comparaison du RSA d'activité qui se destine aux 25 ans et plus, les moins de 25 ans sont en mesure de demander la prime d'activité. Certains élèves, étudiants en stage, étudiants et chargés de famille peuvent aussi s'inscrire sur la liste des futurs allocataires. De plus, les artisans, les professions libérales, les auto-entrepreneurs ainsi que les commerçants sont éligibles, à condition que leur chiffre d'affaires annuel ne dépasse pas un certain seuil.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : argent