Les défaillances d’entreprises ont reculé en 2016

Publié le 

Vie Pro : les défaillances d’entreprises ont reculé en 2016/ iStock.com - Jinga80
Vie Pro : les défaillances d’entreprises ont reculé en 2016/ iStock.com - Jinga80

D’après les résultats d’une étude menée par le cabinet Altares et publiés le 31 janvier 2017, l’année 2016 a été marquée par une baisse de 8,3% des défaillances d’entreprises. Cette baisse est surtout palpable dans le commerce et le bâtiment.

Si en 2015, 63 008 entreprises étaient en sauvegarde, redressement ou liquidation judiciaire, en 2016, elles n’étaient plus que 57 844 dans ces situations. D’après le cabinet Altares, cette baisse est attribuée à une amélioration de la conjoncture.

​Des résultats appréciables

Les défaillances d’entreprise sont passées pour la première fois sous la barre des 60 000 depuis 2009. D’après Thierry Million, directeur des études du cabinet Altares, cette baisse constitue un bon résultat même si les chiffres dépassent de 8 000 ceux de 2007, c’est-à-dire avant la crise. Il souligne particulièrement la forte baisse des défaillances au cours du dernier trimestre avec des chiffres comparables à ceux de la même période en 2007. En effet, le recul des défaillances a atteint 12,2% durant les 3 derniers mois de 2016 par rapport à la même période en 2015. Malgré tout, près de 200 000 emplois sont encore menacés par les procédures en cours.

Une tendance positive

D’après le cabinet Altares, ce recul des défaillances est observé dans tous les secteurs et toutes les catégories d’entreprises, notamment les plus petites qui emploient moins de 3 salariés. Pour information, ces dernières constituent près du trois quarts des défaillants. Cependant, la baisse est plus marquée dans la construction avec -12,5% pour les entreprises spécialisées dans le gros œuvre et -12,3% pour celles œuvrant dans les travaux publics. La tendance est aussi la même dans le commerce avec un recul de 9,5% malgré une hausse de 5% dans la réparation automobile et de 11% dans l’alimentation générale. L’industrie se situe dans la moyenne avec une baisse de 8,3% contre 7% pour le transport routier de marchandises.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : entreprise