Alimentation et santé : tout savoir sur les aliments transformés

Publié le 
Alimentation : tout savoir sur les aliments transformés / iStock.com - happy_lark
Alimentation : tout savoir sur les aliments transformés / iStock.com - happy_lark
Obésité, diabète, maladies cardiovasculaires… Les problèmes de santé liés à la malbouffe sont désormais clairement identifiés, ce qui n’empêche pas les industriels de continuer à en inonder le marché au détriment de notre bien-être et de l’environnement. On trouve, en effet, dans tous les rayons de l’épicerie, des articles enrichis en sucre, en graisse, en sel, dont le temps de cuisson est raccourci ou encore multi-emballés. Pour y échapper, il est utile de bien lire les étiquettes et de ne pas se laisser duper par la publicité !


Du cru au transformé

Certains aliments d’origine végétale ou animale sont commercialisés sans modification chimique et disposent donc de toutes leurs qualités nutritionnelles. C’est le cas des légumes, des fruits, des graines ou encore des fruits secs ou des œufs.

Une autre catégorie de produits est également peu affectée par les transformations : il s’agit de légumineuses, de légumes surgelés, d’épices, de jus de fruits frais ou pasteurisés, de thé, de café, de lait pasteurisé… qui peuvent être lavés, broyés, séchés, fermentés ou même surgelés sans que leur qualité nutritionnelle ne soit affectée. En général, les modifications effectuées sur ces aliments peu transformées sont destinés à améliorer leur conservation ou leur préparation.

Une troisième gamme rassemble les produits dans lesquels du sel, de l’huile, des sucres, de la farine, des édulcorants ou des graisses ont été ajoutés. C’est le cas des fruits et des légumes en conserve et en bocal, des fromages et des viandes fumés, du poisson en boite, du pain ou de la bière, etc. ils ne sont pas forcément mauvais pour la santé, mais leurs propriétés naturelles commencent à se détériorer au profit de matières, de graisses saturées, de sucre et de sodium peu bénéfiques à l’organisme.

Aliments ultra transformés et chimiques

Une très large part des aliments et des boissons vendus par les industriels sont des produits ultra transformés, chargés d’arômes artificiels, d’additifs et de conservateurs en tous genres, de colorants chimiques, d’antioxydants, de stabilisants, de régulateurs d’acidité ou encore d’antiagglomérants. C‘est le cas de la confiserie, des boissons sucrées, des soupes et des plats en conserve ou tout-prêts, de la nourriture de fast-food, etc. Ces produits paraissent plus simples à l’emploi mais leur composition nuit considérablement à notre bonne santé. Toutefois, une autre consommation plus responsable est possible, tournée vers des produits sains et frais.

Cet article a recueilli 4 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".