Bon et écologique : on dit oui à la paille comestible

Publié le 
Bon et écologique : on dit oui à la paille comestible / Istock.com - 9dreamstudio
Bon et écologique : on dit oui à la paille comestible / Istock.com - 9dreamstudio
gobelets et des pailles en plastique est l’une des menaces les plus pesantes. Pour éradiquer ce problème à sa source, des alternatives plus écologiques fusent de partout. Tel est notamment le cas de la paille comestible, un substitut à la fois gourmand et compostable à la traditionnelle paille en plastique. Cette nouvelle initiative s’élève actuellement au rang des tendances et se répand progressivement dans le monde entier. Les pailles en plastique font partie des principaux fléaux de la planète. Plutôt que de se priver de cet accessoire pratique pour siroter les cocktails, des start-ups tentent l’innovation avec des pailles comestibles. Simples, délicieuses et bioécologiques, les pailles comestibles sont en voie de devenir la nouvelle référence pour apprécier les boissons de toutes sortes tout en préservant l’environnement. Décryptage.


Fini pailles en plastiques, place aux pailles comestibles

Depuis quelques années, les organismes environnementaux sont impliqués dans une lutte acharnée contre les pailles en plastique. L’interdiction de leur usage, réclamée partout, aboutit progressivement à des résultats prometteurs. La chaîne de fast-food McDonald’s a notamment supprimé les pailles en plastique en France et leur bannissement dans tout le territoire n’est désormais plus qu’une question de temps. Face au déclin de la version plastique, les pailles comestibles connaissent une ascension fulgurante. Cette solution écologique a été initialement présentée par une start-up américaine. Depuis, elle a convaincu de nombreuses entreprises à se joindre à la marche. Désormais, plus la peine de polluer les océans en jetant 9 millions de pailles en plastique par jour. Avec les versions comestibles, rien ne se perd et tout fini au fond de l’estomac !

Des compositions différentes pour des pailles aux goûts variés

Les pailles comestibles se déclinent en plusieurs saveurs, et ce, en fonction des ingrédients utilisés dans leur fabrication. La firme américaine Loliware utilise, par exemple, des algues et des légumes pour réaliser les fameux Lolistraw. Sans OGM ni gluten, ses pailles à l’algue sont, par ailleurs, peu caloriques. La start-up Sorbos, quant à elle, met au point ses pailles comestibles avec du sucre aromatisé. En Corée du Sud, l’entreprise Yeonjigonji conçoit également des pailles comestibles à base de poudre de tapioca et de farine de riz. Selon les ingrédients utilisés, elles se décomposent à des vitesses variables, entre 20 à 45 min, à partir de l’instant où elles sont plongées dans la boisson. Dans tous les cas, contrairement aux couverts et pailles réutilisables en bambou, jugés toxiques, les pailles comestibles ne présentent aucun risque.

Comestibles et dégradables, les pailles du futur

Alors qu’il était déjà possible de manger les assiettes pour sauver la planète, c’est maintenant au tour des pailles d’être dégustées après avoir fini son verre de jus de fruit. Les plus réticents peuvent néanmoins les laisser dans la boisson. Contrairement à celles en plastiques, les pailles à base d’amidon, d’algue ou de sucre se dégradent rapidement, confirmant leur caractère 100% écologique.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".