Conseils éducation : comment bien élever son enfant selon le psychologue Carl Pickhardt ?

Publié le 
Conseils éducation : comment bien élever son enfant selon le psychologue Carl Pickhardt ? / Istock.com - VioletaStoimenova
Conseils éducation : comment bien élever son enfant selon le psychologue Carl Pickhardt ? / Istock.com - VioletaStoimenova
L’Homme se façonne à travers l’éducation dont il bénéficie dès son plus jeune âge. Voilà pourquoi, en tant que parent, il est essentiel de connaître les bases d’une éducation positive. En effet, les valeurs inculquées dès l’enfance servent de base au développement psychologique de l’individu. Ainsi, une éducation négligée ou malmenée risque de planter en l’enfant un manque de confiance en lui qui s’aggravera au fil du temps. Pour qu’un enfant prenne de l’assurance en grandissant, il revient à ses parents de lui indiquer la bonne marche à suivre. L’éducation est un spectre. Chaque parent possède ses propres méthodes pour éduquer son enfant. Malgré les différences, il est possible d’identifier plusieurs axes positifs qui sont considérés comme les piliers d’un bon modèle éducatif. Spécialiste en la matière, le psychologue américain Carl Pickhardt, avec ses 15 guides parentaux, offre des conseils pratiques sur l’éducation positive d’un enfant. Zoom sur les principaux points à retenir.


Soutenir l’enfant à chaque étape de son parcours

Parsemée d’embuches et de difficultés à surmonter, autant pour les parents que les enfants, l’éducation n’en est pas moins une nécessité pour tous. Une bonne éducation constitue le fondement d’un adulte confiant et responsable. C’est la raison pour laquelle des méthodes pédagogiques comme la méthode Freinet, Loczy ou Montessori sont privilégiées dans les milieux scolaires. Tout au long du chemin, l’enfant fait face à des expériences qui, plus tard, le définiront. À chacune de ces étapes, le Dr Carl Pickhardt recommande aux parents d’apprécier à sa juste valeur les efforts qu’il fournit. Qu’il gagne ou qu’il perde, les critiques sont à proscrire. L’occasion est plutôt idéale pour lui apprendre que les erreurs et les défaites font partie intégrante de l’apprentissage de la vie et ne doivent pas l’empêcher de poursuivre.

Encourager l’autonomie dès son plus jeune âge

Pour avoir confiance en lui et en ses capacités, l’enfant doit réaliser qu’il est capable de se débrouiller seul dans certaines situations. Viendra le moment, tôt ou tard, où l’enfant pourra se rendre seul à l’école et résoudre ses petits soucis par ses propres moyens. Trop le couver peut s’avérer contre-productif. Ainsi, les petits traitements de faveur sont impérativement à exclure. En effet, créer sans cesse des raccourcis pour faciliter le parcours de l’enfant déteint négativement sur son niveau de confiance en lui. À l’occasion, il ne faut pas hésiter, en tant que parent, à féliciter les petites victoires que l’enfant doit à ses propres efforts.

Favoriser ses besoins de découverte

Les enfants peuvent être de véritables moulins à paroles lorsqu’ils s’y mettent. Ils peuvent faire preuve d’une grande curiosité dès lors qu’ils réalisent qu’ils sont loin de tout savoir. Plutôt que de réprimer ce besoin de découvrir, les parents se doivent de l’encourager, dans la mesure où cette curiosité participe à son développement. Il est important de lui faire comprendre qu’il est normal, et même encourager, de vouloir apprendre. De ce fait, si l’enfant souhaite s’essayer à une activité culturelle quelconque, les parents doivent faire leur possible pour l’encourager dans sa quête. Se sentir soutenu aide l’enfant à façonner sa confiance en lui.