Création d'entreprise : comment bénéficier d'aides financières ?

Publié le 
Création d'entreprise : comment bénéficier d'aides financières ? / iStock.com - wildpixel
Création d'entreprise : comment bénéficier d'aides financières ? / iStock.com - wildpixel
En matière d'entrepreneuriat, le recours aux aides financières et aux subventions est une étape nécessaire. Cela vaut aussi bien pour la création que pour la reprise d’une société. Découvrez les différentes sources de financement en détail pour la création d'une entreprise.


Quelles sont les aides financières auxquelles vous pouvez prétendre ?

Pour monter votre propre affaire, sachez qu'il existe différents aménagements financiers à votre disposition. Mais avant de vous lancer, renseignez-vous sur les évolutions en 2018 de la fiscalité des entreprises.

Pour vous familiariser avec le monde des entreprises, il importe de maîtriser les codes Insee. En tant que repreneur ou créateur d'entreprise, vous pouvez bénéficier de l'Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d'une Entreprise ou ACCRE. Celle-ci permet d'être exonéré pendant douze mois des cotisations liées aux régimes d'assurance que l'entrepreneur doit payer. À noter que la CRDS ou Contribution à la Réduction de la Dette Sociale et la CSG ou Contribution Sociale Généralisée ne sont pas comprises dans cette exonération. Toutefois, il est possible de demander un report d'un an pour leur paiement. L'ACCRE s'adresse aux :

  • Demandeurs d'emploi non indemnisés ;
  • Bénéficiaires du RSA ;
  • Titulaires d'un CAPE ou Contrat d'Appui au Projet d'Entreprise ;
  • Salariés d'une entreprise faisant l'objet d'une liquidation ou d'un redressement judiciaire ;
  • Personnes âgées entre 18 et 26 ans.

Quant à l'Aide à la Reprise ou à la Création d'Entreprise (ARCE), elle consiste à recevoir les allocations chômage sous forme de capital. Elle correspond à 45 % du reliquat à l'assurance chômage. Son versement s'effectue en deux étapes : au début des activités et après six mois. Il faut garder à l'esprit que pour obtenir l'ARCE, il faut au préalable avoir bénéficié de l'ACCRE. Par ailleurs, oubliez les allocations mensuelles si vous touchez l'ARCE.

Et le parcours NACRE ?

L'objectif de ce parcours est le soutien des entrepreneurs pour maximiser leurs chances de succès. Les personnes qui en profitent sont conseillées en fonction de leurs besoins (avant ou lors de la création de l'entreprise) et peuvent accéder au prêt à taux zéro. Si l'ancien dispositif s'est achevé en 2016, le nouveau est maintenant administré par les régions. De celles-ci dépendent donc les différentes modalités d'accompagnement à la création d’une société. Afin de faciliter vos recherches, définissez d'ores et déjà le statut fiscal du dirigeant.

Lzes aides pour les entreprises misant sur la R&D

Des aides financières dédiées existent également pour les sociétés innovantes. C'est le cas du statut Jeune Entreprise Innovante dont les conditions d'éligibilité sont : la taille de l'entreprise (PME), son ancienneté (au moins huit ans) et le montant des investissements en R&D. Il vous est également possible de bénéficier du Crédit d'Impôt de Recherche. Grâce à lui, les impôts des sociétés qui réalisent moins de 50 millions d'euros de CA et qui emploient moins de 250 salariés sont réduits.