Dépistage de la scoliose : une maladie minimisée

Publié le 
Dépistage de la scoliose : une maladie minimisée / iStock.com - Albina Gavrilovic
Dépistage de la scoliose : une maladie minimisée / iStock.com - Albina Gavrilovic
La scoliose est une déformation permanente de la colonne vertébrale qui touche environ 3% des enfants et des adolescents. Toutes n’évoluent pas de la même manière. Cette maladie peut apparaître aussi à l’âge adulte, au moment de la ménopause par exemple. Suite à une dégénérescence osseuse, il n’est pas rare qu’une scoliose apparaisse à ce moment-là. Mais la scoliose n’est pas souvent bien dépistée ni connue du grand public. Pourtant, elle est bel et bien une maladie qui nécessite d’être prise en charge le plus vite possible.

Qu’est-ce qu’une scoliose ?

À l’inverse de l’attitude scoliotique, la scoliose est une réelle déformation permanente de la colonne vertébrale. On dit que la colonne a des ressemblances avec un escalier en colimaçon. L’attitude scoliotique est, quant à elle, beaucoup moins grave puisqu’il s’agit seulement d’une déviation latérale de la colonne, sans une véritable torsion des vertèbres et sans déformation du tronc. La déformation permanente de la colonne vertébrale se situe au niveau des trois plans de l’espace :

  • Inclinaison dans le plan frontal (déviation latérale) ;
  • Rotation des vertèbres dans le plan horizontal ;
  • Inversion des courbures dans le plan sagittal (profil).

On entend souvent dire à tort que la scoliose est la conséquence de mauvaises habitudes, notamment à cause de cartables trop lourds, d’une mauvaise posture devant l’ordinateur ou d’un entraînement trop intensif sportif. Ces attitudes peuvent, certes, provoquer une attitude scoliotique, c’est pourquoi il faut savoir adopter une bonne position assise, mais ne sont généralement pas la cause d'une scoliose. Ainsi, 75% des scolioses sont dites idiopathiques, elles n’ont donc pas de cause connue, et il est nécessaire de souligner que 80% des cas sont des filles. Cependant, il est essentiel de noter que la scoliose est une maladie. En effet, une scoliose mal ou pas soignée peut avoir de graves incidences sur la santé, souvent d’ordre respiratoire ou neurologique, et peut aussi provoquer des douleurs handicapantes.

Comment voir et soigner une scoliose ?

Pour soigner une scoliose, il faut bien prendre en compte divers facteurs comme l’importance de la maladie, son origine, sa capacité d’évolution ainsi que l’âge du patient. Ainsi, il existe différents traitements pour espérer soigner la scoliose :

  • La kinésithérapie a pour but d’augmenter la musculature du thorax et du dos pour conserver la souplesse et corriger les mauvaises postures, ce qui facilitera la ventilation pulmonaire ;
  • Le port d’un corset est mis en place pour les scolioses déjà plus importantes, il est fabriqué sur mesure, son temps de port varie en fonction de l'importance de la scoliose du patient (toute la journée, quelques heures, la nuit) pour corriger des déformations existantes et permettre une évolution plus harmonieuse du rachis ;
  • Le traitement chirurgical est pratiqué pour les formes de scoliose les plus sévères, une fois que les autres traitements ont échoué, et est effectué en fin de croissance pour redresser la colonne dans le meilleur équilibre en la maintenant définitivement à l’aide de tiges et de vis métalliques et d’une greffe osseuse.

Mais pour pouvoir soigner la scoliose, il faut savoir dépister la maladie. Le diagnostic d’une scoliose est posé suite à un examen clinique, puis doit être ensuite confirmé par un examen radiographique, mais certains symptômes doivent alerter les parents des enfants ou les adultes concernés :

  • Une inégalité de hauteur des épaules ;
  • Une omoplate saillante ;
  • Une asymétrie au niveau de la taille ;
  • Une inégalité de hauteur des hanches
  • Une bosse sur un côté du dos.

Si certains de ces symptômes apparaissent chez votre enfant, chez quelqu’un de votre entourage ou chez vous, il faut tout de suite consulter un médecin afin que cela ne s’aggrave, profitez-en lors du check-up santé de votre enfant à faire tous les ans. Pour vérifier l’état du dos d’une personne, il existe quelques gestes simples à la portée de tous que vous pouvez suivre grâce à la brochure de l’association Scoliose et Partage, validée par le Ministère de la Santé. 

Une association engagée dans la sensibilisation au dépistage de la scoliose

Le but de l’association Scoliose et Partage est d'aider et soutenir les personnes atteinte de scoliose et leur entourage et aussi faire mieux connaître et reconnaître la maladie. L’association soutient également la recherche médicale liée à la scoliose. De plus, elle se bat pour informer et sensibiliser sur l'importance du dépistage. Si cette maladie n’est que trop peu connue, Scoliose et Partage tente de favoriser le développement de l’information sur les scolioses dans le grand public, et de sensibiliser les jeunes enfants également. Elle a donc écrit un livre illustré intitulé Pasco a une scoliose, une tortue (mascotte de l’association) qui porte sa carapace comme corset afin d'expliquer la scoliose et ses traitements aux jeunes enfants.

Scoliose et Partage veut également rassurer les parents ou les personnes touchées par cette maladie et leur apporter un soutien considérable avec un forum disponible sur leur site, mais également des conseils pour faire les démarches nécessaires pour faire reconnaître la scoliose comme une maladie dont est ils sont victimes. L’association apparaît dans les médias, émissions de TV, de radio ou dans la presse écrite, mais elle participe aussi à des congrès ou tient des stands d’informations. Le mois de juin est le mois international du dépistage de la scoliose, Scoliose et Partage lance ainsi une grande campagne pour continuer à informer le public pour que les diagnostics de la scoliose soient les plus précoces possibles, et donc traités efficacement. Chaque année donc, l’association tient des stands d’information et de sensibilisation dans différents centres hospitaliers en France et divers lieux publics.

Cet article a recueilli 11 avis.100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : conseils santéAutomédication