Fabriquer soi-même sa tonnelle avec des branches ou des bois de récupération

Publié le 
Fabriquer soi-même sa tonnelle avec des branches ou des bois de récupération
Fabriquer soi-même sa tonnelle avec des branches ou des bois de récupération
De simples branches ou des morceaux de bois récupérés ça et là suffisent pour construire une tonnelle. Pour réussir sa réalisation, il est indispensable de suivre les étapes dans l’ordre. Avant tout, sélectionnez des matériaux assez robustes. Il est également important de déterminer le modèle que vous préférez, pour après choisir l’emplacement adéquat. Effectuez ensuite le montage de la structure. N’oubliez pas enfin, de rajouter une toile ou un revêtement de protection au-dessus de votre pergola faite maison.


Quels sont les types de bois à utiliser ?

Si vous souhaitez que votre tonnelle dure longtemps optez pour des essences robustes, surtout si vous comptez la construire avec des branchages. Le pin, le teck et le noisetier sont par exemple des options possibles. Vous pouvez aussi avoir recours au bambou. En outre, si vous optez pour des planches récupérées, privilégiez le bois traité. Dans tous les cas, veillez à ce que la matière soit totalement sèche avant son utilisation.

Où installer la tonnelle ?

Afin de déterminer l’emplacement de votre pergola, il importe d’abord de connaitre le style que vous voulez adopter. Vous avez le choix entre trois types de tonnelles. Le style classique, sous forme de kiosque, ou adossée à la maison. Enfin, évitez de la placer dans un coin humide, trop ombragé ou trop exposé au soleil.

Les étapes de construction

  • La fondation

En fonction du modèle et des dimensions de la tonnelle, marquez l’emplacement de chaque pilier qui supportera la structure. Pour cela, utilisez des piquets. Ensuite, effectuez le creusage, sachant que les trous doivent être profonds de 50 cm. Si vous avez opté pour un poteau en bois solide, vous pouvez sceller la fondation avec du béton.

  • Le cas des branches et des bambous

Commencez par enfoncer les branches ou les bambous en guise de pilier. Remplissez de gravier les trous autour de ces poteaux afin de les stabiliser. Après cela, raccordez les autres éléments qui serviront de poutrelles avec une ficelle robuste ou un fil de fer. Veillez à les attacher solidement.

  • Le cas du bois récupéré

La mise en œuvre débute par l’ancrage des montants verticaux. Faites attention à ce que ces piliers soient suffisamment stables. Puis, assemblez la partie supérieure de la tonnelle. Utilisez des clous, des tirefonds, des boulons ou des vis pour la fixation. Après avoir fini le montage, installez le dispositif d’ombrage.

Le choix de l’ombrage

L’ombrage permet à la fois de décorer la tonnelle et de protéger des rayons UV. Plusieurs options s’offrent à vous. Par exemple, vous pouvez recouvrir la structure d’un treillis, de rideaux ou d’une voile en polyester. Au surplus de ces méthodes, il est possible de faire pousser des végétaux grimpants comme le jasmin, le rosier ou encore la glycine.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".