Le lambris : un habillage esthétique pour le plafond

Publié le 
Le lambris : un habillage esthétique pour le plafond
Le lambris : un habillage esthétique pour le plafond
L’utilisation du lambris de plafond, comme revêtement pour un faux plafond ou dans le cadre d’une rénovation, est Idéale. Le lambris de plafond peut être constitué de bois ou de PVC, chacun des matériaux lui conférant des spécificités propres. Outre son aspect esthétique plaisant, ce type de revêtement  présente plusieurs avantages. Vous découvrirez lesquels dans cet article, ainsi que toutes les informations utiles sur les matériaux qui le composent et sur sa mise en pose.


Les avantages de ce type de plafond

Un lambris de plafond est un assemblage de lames qui peuvent être issues de divers matériaux tels que le bois ou le PVC. Il est apprécié pour son aspect chaleureux et esthétique. De plus, il peut servir de solution pour dissimuler un plafond abîmé.

Les types de plafond en lambris

  • Le lambris en PVC

Ce type de revêtement ne coûte pas cher. Vous pouvez l’utiliser dans toutes les pièces, même dans la salle de bains, car il est imperméable. Par ailleurs, le lambris en PVC imite parfaitement l’apparence du bois et existe en divers coloris. Il est facile d’entretien puisqu’il suffit d’une éponge et d’eau savonneuse pour le nettoyer.

  • Le lambris en bois

Noble et chaleureux, ce type de revêtement plafond est plébiscité par les consommateurs. Il est esthétique et existe en plusieurs finitions : lasuré, peint, vernis ou ciré. En outre, vous pouvez installer du lambris en bois exotique dans votre salle d’eau, à condition d’appliquer un produit à base de vernis afin d’assurer son étanchéité.

La pose d’un plafond en lambris

Sa mise en œuvre en général

Le système de pose d’un plafond en lambris se fait de deux manières différentes. Vous pouvez utiliser des tasseaux de bois ou des profilés métalliques en guise d’ossature. Ces derniers peuvent être fixés à des suspensions. À noter que le sens des lames du lambris peut être vertical, horizontal ou oblique, selon vos préférences.

Quelques précisions sur la pose d’un lambris en PVC

Sur une surface plane, son installation se fait directement par fixation ou par collage. Pour un support non plan, il est nécessaire de fixer des tasseaux, en respectant un écart de 40 à 50 cm, sur le plafond en suivant le sens inverse du lambris. Cela permet d’améliorer l’isolation et de conserver un espace pour faire passer les dispositifs électriques.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".